Imprimer

Mère Agnès de Jésus à Sr Françoise-Thérèse - 1 juillet 1900

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

J.M.J.T.

Jésus+                                                                  Carmel de Lisieux 1er Juillet 1900

Ma petite sœur chérie,

Ton grand jour est donc enfin arrivé! Si tu savais comme nous sommes avec toi! Je n'ai pas de paroles pour te l'exprimer.

Demain matin, ma petite sœur, toute la Cfera la Ste Communion pour toi. Notre bonne Mère voulait te l'écrire, mais il lui survient justement aujourd'hui un imprévu qui l'oblige à renoncer à cette consolation maternelle. Je suis donc chargée de te dire que nous aurons licence demain suivant ton désir, que toutes nos sœurs se réjouissent de ton bonheur. Il y en a une qui t'envoie un petit billet à mettre sur ton coeur et toutes les autres se recommandent vivement à ton souvenir en ce jour où tu pourras tout obtenir de ton Bien Aimé.

C'est moi qui ai eu l'idée et qui ai fait les photos de tes images... elles ne sont guère bien réussies, excuse-moi j'y ai mis tout mon savoir. Je les aurais voulues (les images) un peu hautes, la marge du haut est trop petite, enfin tu verras ma bonne volonté, je voudrais tant te faire plaisir!

L'Abbaye t'envoie cette petite lettre, c'est de Mme St Benoit je crois, mais je t'assure que je trouve bien inutile de leur envoyer une douzaine d'images. Entre nous, sauf la Mère Prieure et Mme St Placide, ces dames, en tête: Mme de l'Im.C. ne nous portent guère d'intérêt et n'aiment pas la vie de notre ange. C'est inexplicable, car M. l'Abbé Donin en est enthousiasmé, ravi; envoie lui un souvenir et choisis une image bien réussie ainsi que pour la famille.

Le Carmel est servi ainsi que les cousines Macé de Paris. Si tu n'en as pas assez des 80 que Notre Mère t'envoie dis-le moi, j'ai encore plusieurs cartes.

Ma petite sœur bien-aimée, maintenant tu vas devenir une sainte religieuse je le sens.- tu trouveras le bonheur à suivre "la petite voie" de notre Thérèse, à "jeter à Jésus, toute ta vie, les fleurs des petits sacrifices, à le prendre par des caresses" alors tu pourras espérer comme elle "être bien reçue" au soir de ton exil, sois une petite victime de l'amour. As-tu obtenu la permission de faire l'acte? J'en serais bien heureuse.

Laisse-moi, ma petite sœur mille fois chère, te presser sur mon coeur en versant des larmes de joie et de reconnaissance.

Sr Agnès de Jésus

r.c.i. 
 
Notre Mère n'a pas trouvé la couronne qui lui a été offerte pour toi à sa fête, assez belle, elle en a fait faire une autre mais celle qui a fait la première (Notre bonne doyenne Sr St Stanislas) ne le sait pas. Lorsque tu remercieras Notre Mère, dis un petit mot pour elle que nous puissions lui montrer. Écris comme si la couronne avait été faite par Sr St Stanislas. Ne parle pas de roses mousse, la sienne n'était formée que de toutes petites roses ordinaires.