Imprimer

Mère Agnès de Jésus à Sr Françoise-Thérèse - 24 avril 1905

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

J.M.J.T.

Jésus+                                                                   Carmel de Lisieux 24 Avril 1905

Ma petite sœur chérie,

Je pense sans cesse à toi qui es loin de nous tout en étant si près de nos cœurs. Car nous t'aimons si tendrement en Jésus. Remercie bien ta bonne Mère de sa sympathie toute affectueuse. Ses lignes m'ont beaucoup touchée. Ah! ma petite sœur que j'ai souffert si tu savais. Je suis plutôt soulagée maintenant que je sais ma petite Marie(1) heureuse et délivrée. Les derniers Jours surtout la dernière nuit que j'ai passée toute entière près d'elle, j'avais le coeur déchiré. Elle a fait une mort de sainte. C'était absolument céleste. Je ne m'occupe pas encore de la circulaire, le temps me manque. Sans doute ma petite sœur aimée, j'ai été fatiguée, mais je vais très bien tout de suite. Ne te tourmente pas à mon sujet, le bon Jésus, tu le sais, donne une grâce d’état aux Mamans. Cette grâce leur communique une grande force physique et morale, mais c'est tout de même leur lot de souffrir.

Ma petite sœur, le temps passe, bientôt nous irons rejoindre notre petite famille de là-haut qui commence à bien se grossir. En attendant, soyons bien généreuses dans la lutte quotidienne que nous avons à soutenir et méritons de faire aussi une sainte et bienheureuse mort, afin de mériter une bienheureuse vie éternelle en famille. Que ce sera doux!

Ma petite sœur chérie on attend ma lettre, je te dis au revoir et je t'embrasse avec tendresse sous le regard de Jésus.

Ta petite sœur et mère

Agnès de Jésus

r.c.i. 

"Céline" fait un dessin de notre Thérèse morte qui est une vraie merveille. A la bonne heure! elle est ressemblante, celle qui est dans le livre ne satisfait personne. C'est notre petite sainte aussitôt après sa mort à l'infirmerie, elle a encore le sourire sur les lèvres.

Nous t'enverrons la photo de notre petite Marie morte. Qu'elle était jolie aussi! Toute la ville est venue la voir. Elle avait l'air d'un petit ange.

A l'inhumation il y avait tant de monde que la chapelle était trop petite. Nos parloirs et la sacristie étaient pleins. Jamais pour une aucune cérémonie on avait vu cela.

PS de Céline. Ma petite sœur chérie il m'est impossible de t'écrire cette fois car je suis obligée de finir mon dessin à propos de Thérèse qui te fera bien plaisir. Nous avons bien pensé à toi pendant notre dernière épreuve. Je t'embrasse et je t'aime de tout mon coeur!....

1. Sr Marie de l’Eucharistie (Marie Guérin) décédée le 14 avril