Imprimer

Mère Agnès de Jésus à Sr Françoise-Thérèse - 4 août 1907

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

J.M.J.T.

Jésus+                                                                       Carmel de Lisieux 4 Août 1907

Ma petite sœur chérie,

Il y a bien longtemps que je ne t'ai écrit mais je vois bien que tu n'accuses pas tout de même ta petite Mère qui t'aime tant toujours. En effet, ma petite sœur bien aimée ce n'est pas ma faute si je reste si souvent en silence à ton égard mais va, sois certaine que je prends ma revanche près du bon Jésus et que très souvent je parle de ma petite Léonie avec lui. Nous parlons même ensemble du passé; alors en revoyant des choses qui me grossissent le Coeur je supplie ce doux Jésus de faire à ma petite sœur chérie un présent d'autant plus chargé de bénédictions et de grâces que le passé a été plus douloureux.

J'ai mis la fameuse corde en la, ma petite sœur, es-tu contente de mon obéissance? Je demande en même temps à Notre Seigneur de me faire chanter et de te faire chanter à toi aussi la plus haute note de l'amour. Je ne veux pas avoir un la autour du cou sans en avoir un dans le coeur pour louer mon Bien Aimé de tout ce qu'il m'envoie.

En ce moment, ma petite sœur, je suis en train de me guérir d'un mal de reins qui m'a tenue pendant 15 jours. Ce matin je ne souffre plus du tout et je marche facilement c'est pour cela que je te le dis.

J'ai eu beaucoup de peine du départ de M. l'Abbé Chêné. Tu n'as pas idée du bien qu'il a fait ici et de ce qu'il a été bon pour moi en toute circonstance.

La Communauté je te l'assure a fait un immense sacrifice. Enfin, cela ne servirait de rien de crier: Oh ! la la ! en faisant la grimace pour nous plaindre quand nous souffrons. Le mieux et le plus profitable à nos âmes c'est encore de chanter un beau la qui veuille dire Alléluia! Gloire à Dieu en tout de tout et pour tout!

Ta petite sœur et maman qui te chérit bien fort

Sr Agnès de Jésus

r.c.i. 

Toujours la même commission n'est-ce pas auprès de tes bonnes Mères.

Le Père Pitrou qui remplace M. Chêné est très bien et très bon.