Imprimer

Mère Agnès de Jésus à Sr Françoise-Thérèse - 7 Août 1910

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

J.M.J.T

Jésus +

                                                                                        7 Août 1910

Ma petite sœur bien aimée,

Que ta lettre m'a fait plaisir ! Oh! si tu savais ! Soigne-­toi par obéissance, mais que je suis heureuse de tes dispositions ! Pourtant c'est un crève-coeur pour moi de te savoir malade mais enfin comme tu le dis nous sommes religieuses et nous n'aspirons qu'à notre Patrie. Bientôt nous y serons toutes réunies ! quelle joie !

Prie bien pour nous car Thérèse tout en étant dans cette belle Patrie travaille tant, qu'elle nous oblige à beaucoup travailler avec elle et pour elle. Voilà la grande semaine pour nous ! Vendredi pense à tes petites sœurs qui prêteront serment la main sur l'Evangile que notre petite Thérèse chérie a porté sur son Coeur, comme c'est touchant, n'est-ce pas ? Je l'ouvrirai à la page où Notre-Seigneur dit :"Laissez venir à moi les petits enfants le royaume des Cieux est à ceux qui leur ressemblent".

Après cette séance des serments aura lieu le premier interrogatoire et c'est à moi qu'il sera fait. Prie pour que je réponde ce que Jésus veut que je réponde. Hier nous avons fait notre procession annuelle de l'Enfant Jésus. A la fin j'ai fait placer la civière juste en face de la grille de l'oratoire où nous déposerons et l'une de nos novices a chanté un petit cantique dont voici la première strophe :

Cette année Ô doux Frère
Ce que nous désirons
C'est que tu viennes faire
Les dépositions.
Ta parole est facile,
Tu sais la vérité
Dis la par cette grille
Petit grand bien aimé ! 

Oui, je veux qu'Il parle par notre bouche.

Adieu ma petite sœur si chère, je t'embrasse et je t'aime tant qu'il m'est impossible de l'exprimer.

Ta petite sœur maman

Sr Agnès de Jésus

r.c.i. 

Mon souvenir bien religieux et reconnaissant à tes bonnes Mères, à ta si bonne Mère Supérieure surtout, que je suis heureuse de lui faire plaisir en lui envoyant plus que tu ne demandes pour sa fête.