Imprimer

Mère Agnès de Jésus à Sr Françoise-Thérèse - 28 novembre 1912

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

Jésus +                                                                                  28 Novembre 1912

Ma bien aimée petite sœur

Les élections sont faites elles ont été réélections. Puisque cela te fait plaisir réjouis-toi avec la Communauté qui m'entoure vraiment de trop d'affectueuse confiance.

Je reçois ta petite lettre qui me fait tant de plaisir, puis le précieux paquet par une occasion. Oh ! comme je suis touchée de la bonté de ta Mère si dévouée et si délicate pour nous. Mais la petite fête est trop longue pour Noël et puis nous ne pourrions déchiffrer tous ces jolis airs, le temps nous manque et... les instruments ! Alors où dois-je renvoyer cela ? Si la bonne Mère me donnait l'adresse de son amie, je l'enverrais directement. J'attends une réponse.

Et encore merci. Oh ! de tout mon coeur de la délicatesse de ta vénérée Mère que j'aime avec toi bien profondément. Dis-le lui et embrasse-la respectueusement et tendrement de ma part.

Connais-tu les 7 sujets nouveaux qui paraissent ou paraitront cette année dans les projections. On nous les a demandés de tous côtés. Mais j'ai dû te les envoyer. C'est la Prise d'habit, l'Extrême-Onction et avant la vision de la Ste Vierge la Ière Communion etc...

Il ne faut pas y regarder de trop près. Ce n'est pas ressemblant ni très fini, c'est un simple lavis qui ne donne qu'une idée de la scène. Ca n'empêche pas que ça plaît beaucoup aux gens, excepté... à Francis et à Jeanne! Le bon Dieu le permet pour nous éprouver et nous détacher de la terre, pour nous faire agir purement, malgré les apparences peut être pour la gloire du bon Dieu.

Ta petite sœur maman qui te chérit et te bénit

Sr Agnès de Jésus

r.c.i. 

Il nous est signalé 2 miracles splendides.