Imprimer

Mère Agnès de Jésus à Sr Françoise-Thérèse - 23 mars 1913

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

   +                                                                                  Carmel de Lisieux 23 Mars 1913

                                                                                                          Alléluia !

Ma petite sœur bien aimée,

Combien de fois ai-je pensé à toi pendant ce Carême ! C'est tout à fait comme si tu vivais avec nous !

Et voilà pourtant bientôt 10 ans que je ne t'ai vue! C'était en Avril dans la semaine de Pâques, tu t'en souviens et moi aussi, doux souvenir ! Nous nous reverrons maintenant au Ciel et ce sera pour toujours. On ne dira plus au bout de 10 ans : doux souvenir ! Au bout de 10 ans, de 100 ans, de 100.000 ans, ce sera toujours le même bonheur du revoir ! Aussi on peut bien se rider, blanchir, se décrépir chacune dans notre coin béni, ça ne doit guère nous occuper c'est l'affaire du temps, du jour de la vie qui n'est qu'une pauvre nuit, bientôt nous irons dans une jeunesse renouvelée pour l'éternité, nous unir dans le Ciel à notre Epoux glorifié aujourd'hui, et, en Lui, retrouver "le toit paternel" avec toutes ses affections, tous ses charmes.

Ma petite sœur chérie tu voudrais des nouvelles de ma santé, j'en suis sûre elle est très bonne, jamais de ma vie je ne me suis sentie aussi bien, je n'ai plus de migraines fortes maintenant, tout au plus un léger mal de tête de temps à autre. Es-tu contente ? Et toi ?...

Je vais faire faire profession le 3 Mai à deux petites novices bien charmantes, deux beaux lys que je suis si heureuse de donner à Jésus : l'une a 17 ans, l'autre 18. Elles prendront le voile noir le 5 Mai.

Je pense que mes sœurs te donnent des nouvelles de la Cause, d'ailleurs je ne sais rien de nouveau, mais en secret le P. Rodrigue m'écrit que les travaux sont si considérables travaux d'impression et autres qu'il ne pense pas être prêt avant Août. Alors notre ange serait vénérable en Décembre. Mgr de Teil me dit qu'il faut nous estimer bien heureuses, que cela marche bien. Il est à Rome en ce moment. J'ai dit à Mgr de Teil que ce qui me surprenait c'était la promesse du P. Rodrigue qui nous fixait l'Introduction de la Cause pour le courant de cette année. Il m'a répondu qu'il s'était sûrement trouvé en face de travaux qu'il n'avait pas prévus. Ne nous faisons aucune peine.

Au revoir ma petite sœur que j'aime tant. Souhaite de bonne fêtes à tes vénérées et si saintes Mères de ma part

Ta petite sœur maman

Sr Agnès de Jésus

r.c.i. 

Si on demande à tes Mères et à toi où en est la Cause à Rome répondre que ça va bien mais que tu ne sais pas autre chose. Le P. Rodrigue ne voulait même pas que j'en parle à la Communauté ici.....