Imprimer

Mère Agnès de Jésus à Sr Françoise-Thérèse - 29 octobre 1913

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

                                                 +                                                               29 Octobre 1913

Ma petite sœur bien aimée,

Je vais te faire un petit plaisir, regarde ce qu'on a fait de moi le 2 octobre 31ème anniversaire de mon entrée. Ce n'est guère naturel car je ne jette pas ainsi mes lettres par terre, surtout dans l'herbe pour y répondre et je ne leur tourne pas le dos, mais cela va te faire rire, c'est tout ce qu'il faut. Ne montre ce papier qu'à tes Mères et Sœurs, pas au dehors, mais je pense qu'il est inutile de faire cette recommandation à une discrète petite sœur.

Dis à ta bonne Mère que nous avons bien prié pour le repos de l'âme de la bonne Mère Marie de Sales de Madrid, j'aurais voulu lui écrire cela de suite mais le temps m'a manqué.

As-tu fait une bonne retraite, ma petite sœur et enfant si aimée ? Oh ! je suis sûre que oui et "que le bon Dieu est content de toi et que la Sainte Vierge est contente de toi, et que les petits anges - y compris notre petite Thérèse chérie - volent autour de toi".

Ce n'est si difficile d'obtenir tous ces privilèges, il n'y a qu'à reconnaître sa misère et se jeter dans les bras du bon Dieu avec confiance et amour.

Nous avons eu aussi une bonne retraite prêchée et c'est cela qu'on nous a dit depuis le commencement jusqu'à la fin. Heureusement, car tout le reste ne m'entre ni dans la tête, ni dans le coeur, je n'y comprends rien et cela m'endort. Ne te scandalise pas, en vieillissant on se simplifie. C'est une grâce dont je remercie le bon Dieu et que je te souhaite en t'embrassant bien fort.

Ta petite sœur-maman

Sr Agnès de Jésus

r.c.i. 

Ma petite sœur ne te fais pas de peine de ce que je te communique. Bernadette est la dernière vénérable à l'introduction de sa Cause, le titre de Vénérable ne sera donné maintenant aux Serviteurs de Dieu qu'après la déclaration de l'héroïcité de leurs vertus, vois d'ailleurs ce que M. l'Abbé Dubosq en dit. Sois tranquille quand la Cause va être introduite et le Procès Apostolique commencé, ce qui est le principal, tout va marcher vite, j'en suis sûre et notre petite Thérèse sera bienheureuse plus promptement qu'on ne croit. Voilà mon sentiment.

Un grand artiste statuaire veut nous faire une belle statue de notre Thérèse, debout, couvrant son crucifix de roses. Mgr de Teil a permis pourvu qu'il ne s’en fasse pas encore de reproductions.