Imprimer

Mère Agnès de Jésus à Sr Françoise-Thérèse - 28 mai 1916

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

J.M.J.T.

Jésus          +                                                                                               28 Mai 1916

 

Ma petite sœur si aimée,

 

Je te souhaite une bonne retraite de la Pentecôte, moi je viens ce faire ma retraite particulière, oh! que cela fait du bien de se reposer avec le bon Dieu! Pourtant je n'ai guère été consolée, je t'assure j’étais sèche comme le temps, mais ça ne fait rien, on sent dans la solitude ou plutôt on sait que le bon Dieu travaille en nous, pourquoi voudrions nous le voir et le sentir? Ma petite sœur chérie, je crois bien que Marguerite Castel a un secret désir de se faire visitandine. Dis à ta bonne Mère qu'elle a le caractère le plus charmant qu'on puisse voir et qu'elle est d'une franchise extraordinaire je suis persuadée que vous en seriez contentes. Elle a une jolie voix. Elle n'a pas assez de santé pour nous, mais à la Visitation elle suivrait très bien la règle avec sa petite santé.

C'est aussi une bien belle âme qui m'a grandement édifiée plus d'une fois.

Enfin, ta bonne Mère qui a l'expérience des âmes la connaîtra vite pendant sa retraite qu'elle fera fin Juillet. Elle avertira avant.

Autre chose, tu entendras dire peut-être qu'il y a du changement aux Buissonnets, Monseigneur a demandé pour la fin de ce procès que l'on enlève l'autel de la chambre. On veut sans doute prouver à Rome que la réputation de sainteté se maintiendra quand même. Les pèlerins à présent entrent dans l'alcôve et vont baiser les murs. Ainsi c'est pire ou plutôt c'est mieux qu'avant!

Au revoir ma petite sœur et enfant si chère à mon coeur. Je t'envoie une lettre de notre novice qui va faire sa profession prochainement et je te souhaite un bon anniversaire le 3 Juin. Dis donc nous vieillissons tout de même! Alors consolons-nous en rajeunissant nos âmes par la paix, par la confiance et la vue du Ciel, que le nuage léger de quelques courtes années cache seulement à nos désirs.

Ta petite Mère-Sœur

Sr Agnès de Jésus

r.c.ind. 

Je suis heureuse de pouvoir faire plaisir en envoyant la vie du Bx Théophane Vénard. Gardez-la aussi longtemps que vous le voudrez.

Les petites sœurs t'écriront après la Pentecôte.