Imprimer

Mère Agnès de Jésus à Sr Françoise-Thérèse - 29 novembre 1916

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

M.J.T.

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

M.J.T.

Jésus          +                                                                                   Carmel 29 Novembre 1916

Ma petite sœur et fille bien aimée,

Je viens te dire au revoir jusqu'à Noël. Le temps de l'Avent va passer vite, tout passe vite sur la terre nous serons bientôt toutes réunies au Ciel, c'est moi qui te le dit ! Dans cet espoir qui ne peut manquer de se réaliser, le coeur se dilate on respire, autrement c'est la tristesse qui nous envahit. Ma petite sœur chérie, je suis contente tout à fait de ce que tu nous écrit (sic) on te sent si complètement au bon Dieu ! Notre petite Thérèse semble de plus en plus prendre à coeur d'embellir ta petite âme, elle t'a entreprise pour de bon, c'est visible. Je suis aussi très pressée de devenir meilleure, de me détacher de la terre de plaire au bon Dieu en tout et je lui dis souvent : "Je vous en prie, mon Dieu entreprenez moi !"ça veut dire que je lui promets d'être bien mignonne, n'importe quelle chose il m'arrive de fâcheux et de ne pas regimber contre ses divins vouloirs, enfin de me laisser faire pour devenir moi aussi une petite sainte. C'est comme si je lui disais : "Essayez de moi encore un coup, vous allez voir que je vais vous écouter et devenir ce que de toute éternité, vous avez voulu faire de moi".

Ça ne m'empêche pas comme à l'instant où je viens d'être dérangée, tiraillée de tous côtés, de me sentir portée à l'agacement, à l'impatience à la mauvaise humeur au découragement, à la tristesse à tout ce qui est le contraire de la sainteté, mais dans ce "barbin" où je tombe si souvent je dis à Jésus : "Ne vous découragez pas de moi, entreprenez-moi quand même, je vous en supplie".

Ma petite sœur, je t'ai fait ma direction qui va sûrement te faire rire. Maintenant je me retire sans pourtant te quitter et je t'embrasse avec une bien grande affection.

Ta petite sœur maman

Sr Agnès de Jésus

r.c.i.