Imprimer

1er janvier 1899

 

Carmel de Compiègne

Le livre de votre chère enfant sœur Thérèse de l’Enfant Jésus fait ici les délices de nos sœurs. Plus on lit ces lignes, plus on sent une âme unie à Dieu. C’est vraiment un petit apôtre de la miséricorde et de l’amour. Ame heureuse et privilégiée ! Et Carmel privilégié aussi d’avoir possédé un tel trésor. Mais ces âmes-là ne restent pas longtemps sur la terre !.. Sa vie que vous avez eu l’heureuse inspiration de lui faire écrire est appelée nous pensons à faire beaucoup de bien aux âmes.