Imprimer

Janvier 1899

 

Hodierne, Mr l’abbé, Chapelain du Carmel de Lisieux

…Merci de la jouissance que vous m’avez procurée par la communication de vos lettres. Quel concert unanime d’admiration, d’éloges et de joie toute divine ! Mais cela ne fait que commencer ; notre ravissante petite fleur embaumera tout l’univers : Jésus le veut ainsi, et son amour pour la chère petite rose la portera et la fera éclore et s’épanouir en un ineffable parfum par tout le monde entier ! D’elle déjà on peut chanter : «Beatam me dicent omnes generationes ! » Elle est, d’ailleurs, une si ravissant miniature de la Très Sainte Vierge.