Imprimer

Emploi de peinture



godets

 Godets pour diluer la peinture utilisés par Thérèse - hauteur 5,5 et 7 cm.

Le travail de l'emploi de peinture concerne en gros tout ce qui se peint dans la maison en vue de stimuler la piété. Il a occupé plusieurs soeurs au long de la vie carmélitaine de Thérèse, et d'abord Thérèse elle-même, qui fut à cet emploi à partir de l’été 1892, où elle a peint la fresque de l’Oratoire. À partir de ce moment, elle réalise plusieurs travaux de peinture jusqu'en mars 1896.

Les principales activités des peintres du monastère peuvent se décrire ainsi:

enluminure dimagesEnluminer les images achetées en noir et blanc

Les sœurs achètent des images imprimées sur parchemin. Elles collent une gravure dans l’emplacement prévu à cet effet et elles colorent l’ornementation entourant la gravure, comme on voit ci-contre à gauche. Les ventes d'images à l'accueil du monastère sont cependant faibles, mais l'impact de ce travail de piété est important pour les soeurs, les images remplissants leurs bréviaires et livres personnels.

Le même type de travail de coloriage a été réalisé par les soeurs de l'atelier de peinture pour le missel de l'abbé Youf, avec la contribution de Thérèse. Il s'agit ici d'aquarelle et la technique demande beaucoup d'entraînement pour ne pas déborder la section à colorier.

Il arrive que les images soient enluminées avec de la feuille d'or, il est possible aussi d'utiliser de la poudre d'or. On voit ci-dessous quelques sachets de poudre de l'époque. La technique de préparation est plus longue, comme on peut en voir un aperçu ici. Il faut diluer la poudre, puis l'appliquer et une fois séchée, la faire briller avec un brunissoir. On voit au premier plan un de ces brunissoirs utilisés par Thérèse pour bien faire briller la zone dorée.



corne-lisse-feuilles-dorees

 

Les sœurs habiles dans l’enluminure d’images faisaient aussi des canons d’autel. Il s’agit de trois tableaux, un grand et deux petits, qui étaient posés sur l’autel comme aide-mémoire en gros caractères pour le prêtre. Ils comportaient des sections à dire au cours de chaque Messe, à voix basse ou à haute voix. Les soeurs les vendaient 250 francs, avec tout le travail d'enluminure. Ci-dessous un détail d'un canon d'autel exécuté par Agnès de Jésus, excellente miniaturiste. En cliquant dessus on peut voir toute la pièce.

canon detail isole AJ LT

 

Peindre les statues achetées en plâtre blanc.

statues maison industrie

Une bonne partie des statues de la maison ont été achetées en plâtre blanc (notamment de la maison Raffl), ce qui est plus économique. Les sœurs de l’emploi de peinture étaient chargées de leur mise en couleurs, avec des résultats variables.

Si la statue est tout à fait réussie (comme la tête de la Vierge de gauche), c'est qu'elle provient d'un atelier spécialisé! En général les soeurs appliquent la couleur de fond d’un bout à l’autre de la zone à peindre. Par exemple à droite, le voile est intégralement de la même teinte, tout comme la peau du visage et et du cou, hormis les applications de rouge.

Il arrive que la créativité provienne de l'insertion répétée de motifs sur une surface uniformément recouverte de la même couleur. On reconnaît cette technique dans les anges peints par Thérèse.


Peindre ou retoucher les tableaux du monastère

C'est dans ce cadre de la peinture réalisée pour stimuler la dévotion qu'on peut insérer le travail de la fresque de l'oratoire réalisée par Thérèse. Elle a contribué aussi à ajouter des éléments floraux sur des tableaux peints par Agnès de Jésus. Mais c'est surtout Céline qui s'est surpassée pour alimenter la dévotion des soeurs, sur demande de la communauté, avant et après son entrée. Par exemple, son saint Jean de la Croix (1894) et son saint Élie ci-dessous.

054-St-Jean-de-la-Croix-92x76


Faire les cartouches contenant des sentences

Qu’est-ce qu’une sentence ? c'est une maxime de sagesse peinte sur les murs pour frapper l'esprit de la personne qui passe souvent devant et l'aider à devenir meilleure. Au Carmel, c'est la tradition d'en orner les murs des cloîtres, du réfectoire, du chapitre et du noviciat. On en trouve également dans les parloirs. Ces sentences proviennent de la Bible et des textes des saints du Carmel.

La plupart des sentences sont peintes directement sur les murs, comme on peut le voir ci-dessous, avec cette sentence qui se trouve près du chapitre, dans le dortoir St Elie. On les dessinait aussi sur des cartouches de carton rigide, par exemple au parloir. Thérèse a participé à ce travail.

sentence chapitre

Ajoutons que Thérèse a été comblée par cette tâche effectuée durant quelques années, parce qu'elle a pu y réaliser ses très anciens désirs - Manuscrit A 81 r.

 boiteTH

Matériel utilisé par Thérèse à l'emploi de peinture.

 enluminure AJ

 

Retour à l'accueil du Travail.