Imprimer

Cahiers Scolaires n° 13

Dates

Evénements

Développements

H. Célèbres

CS13-02-03

 

5e siècle

    420

428

448

451

458

 

 

Pharamond

Clodion le chevelu

Mérovée

Guerre contre Attila

St Geneviève

Childéric

Fuite du roi

 

 

Fils de Clodion fut un chef de Tribu. Les invasions d’Attila roi des Huns eurent *eut lieu sous son règne *rêgne.

Mérovée marcha contre Attila et remporta sur lui la bataille des champs Catalauniques.

Attila massacrait toutes les villes qui étaient sur son passage. Paris ne dut *dût son salut que par les prières d’une bergère de Nanterre.

Le fils et successeur de Mérovée débuta par des fautes graves qui le firent chasser de ses états.

Il se retira chez les Francs *françs de Thuringe pour revenir lorsque *l’orsque ses sujets seraient calmés.

 

 

Pharamond

Clodion

Mérovée

St Geneviève

Childéric

Viomade

 

CS13-04-05 

 

481

486

495

507

Pièce de Viomade

Clovis

Bataille de Soissons

Le Vase

Bataille de Tolbiac

Baptême de Clovis

Bt de Vouillé

Childéric avait laissé en France *Françe un ami dévoué qui devait l’avertir lorsque *l’orsque les sujets seraient calmés au moyen d’une pièce d’or rompue en deux. Childéric revint et partagea le pouvoir avec Egidius.

En mourant le roi laissa Clovis qui fut le véritable fondateur de la monarchie française.

Les Romains avaient pour chef Syagrius, fils d’Egidius, Clovis leur livra bataille près de Soissons et remporta la victoire.

Parmi le butin il se trouva un vase que Clovis réclama pour St Remi, un soldat ayant fait résistance Clovis quelque temps après examina ses armes et lui fendit la tête.

Les Allemands ayant passé le Rhin près de Cologne Clovis alla au devant d’eux et leur livra bataille près de Tolbiac au moment de perdre la victoire il s’écria qu’il se ferait chrétien s’il la remportait en effet, il la gagna et tint sa promesse.

Clovis fut instruit par un prêtre de Toul St Vaast St Remi, évêque de Reims, lui donna le Baptême ainsi qu’à trois mille guerriers

Les Visigoths occupaient la plus belle partie des Gaules Clovis

Egidius

Clovis

CS13-06-07

 

511

500

552

504

Dernières actions de Clovis

Paris capitale du Royaume

Partage du Royaume de Clovis

Childebert *Childeberd roi de Paris

Massacre des enfants de Clodomir. Réponse de Clotilde aux envoyés de Clotaire et de Childebert *Childeberd

résolut de les vaincre *vaincres et marcha vers Poitiers où Alaric II était. la bataille eut lieu près de Vouillé et fut remportée par Clovis.

Vers les dernières années de sa vie Clovis eut le tort de se laisser aller à l’orgueil il fit un grand nombre de meurtres et mourut le 27 Nov. à l’âge de 45 ans.

Il prend son nom de la Tribu des Parisii qui vint s’établir dans cette ville appelée autrefois Lutèce.

Thierry eut Metz. Clodomir Orléans, Childebert *Childeberd Paris et Clotaire Soissons c’est ainsi que la France fut partagée entre les enfants de Clovis.

Childebert *Childeberd et Clotaire voulurent venger la mort de leur frère Clodomir et ils mirent le siège devant autun et réduisirent la Bourgogne.

Ils eurent ensuite l’idée d’avoir les possessions de leur frère qui avait trois enfants.

Ils envoyèrent des hommes auprès de Sainte Clotilde qui gardait les enfants et lui demandèrent de choisir entre une épée et des Ciseaux elle répondit dans sa douleur : « J’aime mieux les voir morts que tondus et ils furent tués aussitôt

le troisième se sauva et se retira dans un monastère.

CS13-08-09


 

575

568

628-638

638-656

Frédégonde *Fredegonde et Brunehaut

Dagobert et St Eloi

Les maires de Palais

Rois Fainéants *Fénéants

Grimoald

Sigebert épousa Brunehaut, fille d’Athanagilde roi des Visigoths d’Espagne. Chilpéric épousa d’abord *dabord Golswinthe sa sœur mais ensuite il épousa Frédégonde après avoir étranglé sa première femme. Brunehaut l’accusa de la mort de sa sœur et elle fit la guerre contre elle mais son fils le roi de Neustrie la fit attacher à la queue d’un cheval indompté qui la fit mourir.

Dagobert eut le malheur de donner à ses sujets de grands scandales mais il se repentit ensuite et suivit les conseils de St Eloi qui était à sa cour.

C’est sous le règne des fils de Dagobert que sont venus les maires du palais c’était eux qui gouvernaient à la place des rois.

Ces rois avaient ce titre simplement nominal on [ne] les faisait paraître qu’une fois par an pour leur rendre compte des actions des maires du *de palais.

succéda à son père Pépin *Pepin de Landen pour être maire du *de Palais il essaya *esseya de faire passer son propre fils pour le roi Sigebert mais il fut arrêté avec son fils et Clovis II les fit mourir.

Frédégonde *Frédegonde

Brunehaut

Chilpéric

Sigebert *Sigeberd

Dagobert

St Eloi

Grimoald

Pépin *Pepinde Landen

CS13-10-11


 

715-741

712

732

752

752-768

Charles Martel

Bataille de Poitiers

Chute de la 1e Race

Pépin couronné *courroné roi

Force Physique

de Pépin

était maire de Palais sous Dagobert trois il défit les Arabes à Xérès *Xérèx. Les Sarrasins vinrent ravager la France *Françe il les défit entre Tours et Poitiers il écrasait les infidèles comme avec un marteau c’est de là que lui est venu son nom de martel, il poursuivit ensuite son œuvre et enleva aux Arabes leurs places fortes, il mourut à Kiersi-sur-Oise dans l’Oise près de Compiègne.

Pépin le Bref maire de palais était aimé de tous par sa justice il consulta le pape Zacharie et d’après sa décision il envoya Childéric III dans un monastère et monta lui même sur le trône.

En l’année 752   Pépin alla au secours du pape Etienne III que Astolphe roi des Lombards menaçait ensuite il alla se faire sacrer par lui ainsi que ses deux fils Charles et Carloman, le 28 Juillet 754.

Pépin malgré sa petite taille était d’une force extraordinaire un jour un des Seigneurs se moqua de lui en disant que ce petit roi ne saurait pas défendre la France, Pépin l’ayant su fit amener un taureau furieux et il lui coupa la tête en deux, alors tous ses sujets crurent en son pouvoir.

CS13-12-13 


 

759-768

771

Guerre contre les Lom-bards

Guerre contre les Saxons d’Aquitaine

Charlemagne

Pépin alla en Italie et remporta une victoire contre Astolphe roi des lombards et il s’engagea à ne plus porter atteinte aux biens du Pape mais dès que Pépin se fut éloigné il redevint rebelle, alors Pépin passa les Alpes avec la rapidité de l’éclair, il lui enleva le duché de Rome, la pentapole et l’exarchat *extarchat de Ravenne puis il en fit don au saint Siège.

Pépin alla ensuite *en suite faire la guerre en Septimanie et il la réunit à la France. Il passa de là en Aquitaine où *ou le duc de Vaïfre d’origine mérovingienne était à la tête de ceux qui regrettaient les mérovingiens. Pépin dévasta plusieurs villes et il resta enfin maître de la victoire il mourut quelque temps après.

Pépin laissait deux fils Charles et Carloman. Charles l’aîné *ainé eut l’Austrasie et la Neustrie, l’Aquitaine appartenait aux deux frères à propos de ce pays une révolte éclata mais entre les deux frères, mais ils se réconcilièrent peu de temps après mais Carloman mourut et il laissa Charles seul maître de l’empire en 771. Plus tard après la mort de Charles on le réunit à Carloman dans le même tombeau en souvenir de leur touchante union

CS13-14-15 

Guerre contre les Lombards

Guerre contre les Avares

Roland à Roncevaux (Navarre)

Le pape Adrien 1e fut de nouveau menacé sous Charlemagne par un roi Lombard, Didier. Charlemagne hésita d’abord parce qu' *parce que il avait épousé la fille de Didier, mais comme pour contracter cette Alliance il avait été obligé de répudier sa première femme il eut bientôt fait son choix et renvoya à Didier sa fille. Charlemagne marcha sur Pavie et remporta de brillants succès, mais il interrompit sa victoire à l’occasion de la semaine sainte qu’il alla passer à Rome ensuite il s’empara de Pavie et la couronne de fer des rois Lombards passa dans les mains de Charlemagne.

Charlemagne s’empara du royaume des Avares et rendit à la France tout ce qu’ils avaient enlevé de richesses à tout l’univers il couvrit le royaume d’Evêchés et de villes et le rendit par là même Catholique.

Le célèbre neveu de Charlemagne périt à Roncevaux au retour d’une expédition en Italie *Iitalie [sic]. Il se trouva dans un précipice et mourant à cause de ses blessures mais il ne voulait pas laisser aux infidèles son épée Durandal et il essaya de la briser sur les rochers mais il ne le put pas. Les poètes et les troubadours se sont plu *pluts à chanter ses exploits.

Adrien 1 Pape

Didie

CS13-16-17


 

778

800

807

Guerre contre les Arabes

Charlemagne empereur

Apparitions des Normands

Les Arabes étaient maîtres de l’Espagne mais ils ne pouvaient y vivre en paix. Abdérame vint implorer le secours de Charlemagne celui-ci franchit les Pyrénées *Pyrennées et donna à sa conquête le nom de marche d’Espagne où il remporta une brillante victoire.

Le jour de Noël de l’an 800 Charlemagne était à Rome agenouillé au pied de l’autel de St Pierre. Le souverain pontife alla à lui et lui posa sur la tête une couronne *courronne d’Empereur en lui disant avec tout le peuple. Vie et victoire à Charles grand et pacifique empereur couronné *courronné par la volonté de Dieu. Ainsi fut relevé l’empire d’Occident après cette belle fête l’Empereur Charlemagne reçut les honneurs d’un grand nombre de monarques qui vinrent à lui pour le féliciter.

Les Normands étaient des hommes du Danemark ils voyageaient sur mer dans des bateaux qu’ils appelaient chevaux à voile ils se choisissaient un chef seulement quand ils étaient sur la mer. Ils firent une apparition en 807 sur les bords de la Méditerranée méditerrannée pour ravager. Charlemagne essaya de les repousser mais il s’attristait en pensant qu’après sa mort les barbares reviendraient.

Abdérame

Charlemagne

Roland

Haroun al-Raschid *Harouin al-Rasch

CS13-18-19

 

 

814

814

Les Normands

Mort de Charlemagne

Louis le Débonnaire

Une flottille *flotille Normande composée de sept cents *cent barques remonta la Seine en Novembre 885 arrivés devant Paris ils trouvèrent le fleuve barré devant deux ponts. Ils commencèrent le siège qui dura un an les parisiens commandés par leur évêque Gozlin *Gosselin et par leur comte Eudes fils de Robert le fort.

Vers les dernières années de sa vie Charlemagne éprouva de grandes peines deux de ses fils moururent à une année seulement d’intervalle. Charlemagne se prépara dès lors à mourir et il expia par de grandes pénitences les pratiques de sa vie privée qui n’avaient pas toujours été sans reproche sa fin fut adoucie par les pratiques de la religion et il mourut saintement le mois de Janvier 814.

Charlemagne en mourant laissa le trône à son fils Louis le Débonnaire mais par malheur il n’hérita que du trône car malgré ses trente six ans il était faible et il ne sut pas maintenir dans l’obéissance les peuples révoltés. Il sépara ses états entre ses fils pour maintenir l’ordre et la paix par malheur au lieu de concilier le peuple cela *celà excita à la révolte Bernard son neveu.

CS13-20-21

817

830

834

Cruauté d’Hermangarde

Révolte des fils de Louis

Deuxième révolte *revolte

Mort de Louis le Débonnaire *Debonnaire

Bernard tomba entre les mains de Louis le débonnaire qui lui *luit fit grâce mais sa cruelle épouse Hermangarde conseilla de lui crever *créver les yeux il mourut de ce supplice.

Louis épousa en secondes noces Judith fille du comte de Bavière *babière, elle eut un fils Charles le chauve, à sa naissance Louis voulut renouveler le partage, mais ses autres fils se révoltèrent et s’emparèrent du pouvoir de leur père. Plus tard Louis fut *rétabli rétablit dans ses états.

Louis ayant de nouveau essayé de faire un apanage à Charles, Lothaire corrompit les troupes de son Père et s’empara de lui ensuite il le dégrada devant tout le peuple en lui faisant lire le récit de crimes qu’il n’avait jamais commis puis il fut enfermé dans un monastère mais ses deux autres fils Louis et Pépin vinrent à son secours et [le] rétablirent *retablirent sur le trône.

Louis éprouva de grands chagrins dans ses dernières années son fils Louis le Germanique se révolta et fit mourir de chagrin son vieux Père sa seule nourriture pendant les 48 jours qui précédèrent sa mort fut la sainte communion

CS13-22-23

 

 

814

843

Bataille de Fornai

Traité de Verdun

Les fils de Louis le débonnaire ne s’entendirent pas après la mort de leur père. Lothaire voulait le titre d’empereur il se ligua avec Pépin II fils du roi d’aquitaine contre Charles et Louis. il fut vaincu et prit la fuite. Charles et Louis firent serment devant leur armée de se prêter un mutuel secours [pour] combattre Lothaire.

Lothaire voyant qu’il n’avait aucun moyen de résistance signa la paix et ils déterminèrent   ensemble leurs possessions. Louis eut toute la Germanie, des rives du Rhin à celles de l’Elbe ; Charles eut la Gaule ; Lothaire eut, avec le titre d’empereur, l’Italie et toute la lisière à l’est de la gaule, limitée par la meuse, le Rhin, la Saône, le Rhône et les Alpes. c’est-à-dire la Belgique, la Lotharingie *Lotaringie ou Lorraine le comté de Bourgogne *Bourgonne et la Provence. Vainement beaucoup de rois essayeront de faire rentrer la France dans ses limites *limes que lui avait données Clovis seules l’Alsace et la Lorraine rentreront dans nos possessions

CS13-24-25

Invasion des Normands

Charles le chauve Empereur

Traité de Kiersy *Kersy sur Oise

Charles le chauve était un prince faible. Les Normands qui déjà étaient apparus sous Charlemagne et Louis le débonnaire revinrent avec plus de force pendant le règne *rêgne de Charles le chauve. Ces barbares habitaient les stériles plaines de la Suède de la Norvège *Norvvège et du Danemark *Dannemarck. Ils passaient leur vie à piller et n’avaient un chef que sur la mer. Charles le chauve ne sut jamais les éloigner qu’en leur donnant des monceaux d’or.

Tous les frères de Charles le chauve étant morts *mort il alla recevoir *reçevoir la couronne impériale des mains du Souverain Pontife Jean VIII

Pendant *Pendent que Charles le chauve était empereur les Normands pillèrent *pillairent Rouen. Charles le chauve réunit une Diète à kiersy sur Oise, et signa un capitulaire qui consacrait l’hérédité des fiefs et des charges royales sur ces mêmes fiefs.

CS13-26-27

 

877

879

884

885

Louis II le bègue

Louis III et Carloman

Charles le Gros

Siège de Paris

Louis II le bègue était un prince faible qui fit beaucoup pour affaiblir sa puissance. Ses fils agirent comme lui : à sa mort, Boson frère de la femme de l’empereur Louis II se fit nommer souverain de la Bourgogne *Bourgonne. Louis III et Carloman ne purent l’en empêcher ces deux princes après s’être tendrement aimés descendirent dans la tombe à deux années de distance. On les enterra dans le même tombeau.

Les seigneurs élirent *élurent Charles le gros qui était indigne de porter la couronne *courronne à cause de sa faiblesse.

Il ne sut pas repousser les Normands. Eudes et l’évêque Gozlin *Gozelin défendirent la ville de Paris avec courage enfin Charles le gros apparut, mais l’indignation des parisiens fut grande en apprenant que Charles achetait à prix d’or la retraite de cet ennemi qu’ils avaient à demi vaincu ! Après cette lâche *lache intervention il se retira en Allemagne mais une diète à Tribur lui retira ses couronnes *courronnes. La France prit pour roi Eudes et les autres pays choisirent des souverains particuliers.

Boson

Eudes

Gozlin *Gozelin Evêqu

CS13-28-29

888

896

898

923

Formation du royaume de Bourgogne *Bourgonne transjurane

Etablissement des Nor-mands

Révolte contre Charles le simple

Mort de Charles III le simple

Eudes ne put se maintenir sans peine sur le trône de France il avait de nombreux ennemis qui voulaient lui disputer le trône. Rodolphe fils du comte d’Auxerre forma le royaume de Bourgogne *bourgonne transjurane.

Eudes apprit que Charles III venait d’être sacré. Il était troisième fils de Louis le bègue. Eudes lui fit la guerre mais elle fut peu meurtrière les deux rivaux se partagèrent la France mais Eudes étant mort Charles III le simple resta seul roi.

Charles III le simple désolé de voir les normands ravager son territoire *trerritoire signa avec le chef des Normands un traité qui leur donnait la Neustrie. Rollon gouverna sa province avec beaucoup de sagesse.

Le règne de charles le simple avait été assez paisible mais à cause de la faiblesse de son caractère *carractère un de ses favoris le déposa *dépôsa et élit *élut roi Robert duc de France.

Une bataille eut lieu à Soissons. Robert fut tué, mais Hugues son fils vengea sa mort, et le malheureux Charles le simple se livra au comte de Vermandois, Héribert ou Herbert, qui le retint prisonnier dans la tour de Péronne ; l’infortuné captif y mourut en 929.

Rollon

Eudes

CS13-30-31
 

 

 

923

936

954

986

Raoul

Louis IV d’Outremer

Lothaire






Louis V le Fainéant

Le nouveau duc de France était Hugues, le chemin du trône lui était ouvert mais il aima mieux y faire monter son beau frère Raoul, celui-ci ne fut pas reconnu roi par les grands vassaux qui avaient des prétentions. La fin de son Règne fut troublée par les Hongrois, qui envahirent l’est de la France. Cependant Raoul fit face à tous ses ennemis, il mourut en 936.

Louis IV d’outremer fut rappelé avec sa mère veuve de Charles le Simple et il fut élu roi. Son règne fut plein de tribulations il mourut à trente quatre ans, en 936

Lothaire aurait eu assez d’énergie pour faire un bon roi mais la féodalité lui avait enlevé tous ses droits, il ne lui restait que la ville de Laon, son frère Charles accepta à titre de fief le duché de Basse Lorraine des mains de l’empereur d’Allemagne toute la France se souleva contre lui, l’armée surprit Othon à table à Aix-la-Chapelle. Il ravagea le pays, et revint dans ses états [en] 978. Cette guerre n’eut aucun résultat réel.

Louis V le fainéant ne régna que dix-huit mois et pendant son règne aucun fait remarquable n’arriva, c’est sans doute ce qui lui valut *vallut le surnom de fainéant. La seconde race avait régné 235 ans et avait donné quatorze rois à la France.

Hugues le grand

Raoul

Hugues capet

Louis IV d’outremer

Ogine

Lothaire

Louis V le fainéant

Charles

 CS13-32-33

987

988

Hugues Capet

Tentative de Charles de Lorraine

Guerre d’aquitaine

                                                 III° Race : Capétiens

                                                   (36 Rois, 987-1830)

                               Se divise en trois branches :

                                                   1e Capétiens Directs…..987-1328.

                                                   2e Valois………………1328-1589.

                                                   3e Bourbons…………..1589-1830.

                                  ___________________________________

L’arrière petit fils de Robert le fort fut sacré roi le 3 juillet 987. Il y avait encore Charles de Lorraine qui était dernier prince carlovingien mais les seigneurs n’en voulurent pas pour roi.

Cependant Charles de Lorraine avait encore quelques partisans ils tentèrent de lui faire reprendre ses droits, mais Charles fut vaincu et mourut peu après.
Hugues capet travailla à l’affermissement de son autorité, il resta uni à l’église et s’attacha tout le monde par sa bonté. L’aquitaine qui avait [fait] opposition à l’avènement de Pépin le bref fit encore opposition à celle de Hugues capet mais celui-ci vainquit le chef de la révolte mais les vassaux du duc essayèrent la révolte. Hugues *Huges capet les vainquit. Il mourut en 996. Paris redevint la capitale du royaume.

Hugues Capet

Guillaume fier-à-bras

Adalbert

Charles de Lorraine

CS13-34-35

 

996

1031

Robert le pieux

La Bourgogne *Bour-gonne domaine royal

L’an 1000

Mort de Robert

Ce prince avait vingt-cinq ans quand il monta sur le trône il était sage et instruit mais ayant contracté une alliance avec Berthe de Bourgogne *Bourgonne sa parente il fut excommunié parce qu’il refusa de se soumettre, mais quelque temps après il revint de son erreur, et épousa Constance d’Aquitaine, princesse qui apporta à la cour de France le luxe et la vanité des cours du midi.

Robert prit les armes et il alla conquérir la Bourgogne *Bourgonne qu’il réunit à la couronne, il en donna le gouvernement à Henri son deuxième fils.

Le commencement du règne de Robert fut attristé par l’an 1000 que tous croyaient être la fin du monde chacun se préparait au jugement dernier, mais l’année étant passée chacun reprit ses travaux avec ardeur.

Robert fut un bon roi il était charitable et pieux. Il fit sacrer Henri qui devait être roi à cause de la mort de son frère et il mourut à Melun. Ce roi fut regretté de tous ses sujets. Il avait été un second Louis le débonnaire sans *sens en avoir les faiblesses. Plusieurs rois entre autres St Henri empereur d’Allemagne recherchèrent son alliance.

Robert le Pieux

Henri 1e

 CS13-36-37

   vide

 

  

CS13-38-39

 

 

 

755

772

772

800

807

                                   II ème Race Carlovingiens

                                           Pépin le Bref. 752

Fondation du domaine *dommaine temporel des Papes. Victoires remportées en Italie contre Astolphe roi des Lombards.

   Charlemagne 774

Il soumet les Saxons

Conquête de la Lombardie.

Charlemagne empereur.

Premières apparitions des Normands.

     Louis le débonnaire 814

…………………………………..

     Charles Le Chauve 840

Invasion *ivasion des Normands

936

     Louis II Le Bègue. 877

………………………………….

     Louis III et Carloman 879

……………………………………

     Charles le gros 884

Siège de Paris   Eudes et l’Evêque Gozlin *Gozelin défenseurs de la ville.

     Eudes 888

………………………………..

     Charles III Le simple 898

Etablissement des Normands en Neustrie.

Charles III mourut dans la tour de Péronne.

     Raoul 929

…………………………………

Louis IV d’Outremer – 954 Lothaire – 986 Louis V le Fainéant.

CS13-40-41   1099  

 

                                 IIIème Race Capetiens

                     1° Capétiens Directs……………….987-1328

                       2° Valois………………………….1328-1589

                       3° Bourbons………………………1589-1830.

     Hugues Capet 987. Capétiens Directs.

…………………………………………….

     Robert le Pieux 996.

Il est excommunié pour cause de parenté dans son mariage.

     Henri I 1031

Trêve de Dieu.

     Philippe I 1060.

Première Croisade prêchée par Pierre l’ermite.

Prise de Jérusalem par Godefroi de Bouillon.

 

     Louis VI Le Gros 1108

Etablissement des communes. Suger abbé de St Denis.

     Louis VII Le Jeune 1137.

Deuxième croisade. perdue.

     Philippe Auguste 1180.

Troisième croisade perdue. Philippe est en guerre avec Richard cœur de lion, roi d’Angleterre et avec Jean sans Terre.

Quatrième croisade gagnée *gâgnée.

     Louis VIII Le Lion 1220.

Il épouse Blanche de Castille mère de St Louis.

     Saint Louis 1226

Cinquième croisade : - Sixième Croisade. St Louis y mourut. Il avait épousé Marguerite de Provence.

     Philippe III Le Hardi. 1270.

Vêpres siciliennes, complot ayant pour chef Jean de 
CS13-42-43 

 

 

 

 

 

 

 1302

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.1336

 

 

 

 

 

1356

 

 

Proada contre Charles d’Anjou qui régnait à Naples.

     Philippe IV Le Bel. 1285

Démêlés *Démèlés de Philippe avec le Pape.

Abolition des Templiers sous le Pape Clément V

Première convocation des Etats-Généraux.

     Louis X le Hutin 1314.

     Jean 1e Posthume 1316

     Philippe V Le Long 1316

Première application de la loi salique.

     Charles IV le Bel 1322.

   Deuxième Branche : Valois.

     Philippe VI de Valois 1328.

Victoire de Cassel contre les Flamands

 

 

 

Guerre de Cent ans. Première période sous Philippe VI.

Bataille de l’Ecluse défaite de l’armée Française sur les côtes de Hollande contre les Flamands ayant pour alliés les Anglais. – Défaite de Crécy. – Siège de Calais, dévouement d’Eustache de St Pierre, Philippine de Hainaut obtient d’Edouard III la grâce des 6 Calaisiens.

     Jean II Le bon 1350

Combat des Trente entre bretons et Anglais.

Beaumanoir y fut blessé ! – Bataille de Poitiers contre les Anglais ; défaite à Maupertuis. – Jacquerie.

     1364. Charles V Le sage.

Du Guesclin délivre la France des Grandes Compagnies.

Il est fait prisonnier à Navarette (Burgos) Il fixe sa rançon à 1.000.000 livres.

     1380 Charles VI Le bien aimé.

Les maillotins.- Guerre de Flandre, Victoire de Rosebecque, Olivier de Clisson qui commandait fait

CS13-44-45  1429 

 

un horrible massacre à Courtray. – Charles VI épouse Isabeau de Bavière. – Charles le Mauvais est brûlé par accident dans une couverture. – Pierre de Craon assassine *assasine le connétable Olivier de Clisson. – Démence du roi. – Le grand schisme *chisme d’Occident. – Guerre civile des Armagnacs et des Bourguignons. Jean sans Peur se met à la tête des Cabochiens *Cabachiens. – Défaite d’Azincourt contre les Anglais sept comtes y furent blessés on l’appela *l’appelà la journée des sept *sep Comtes. – Isabeau vendit la France à Henri V roi d’Angleterre par le traité de Troyes.-

     1422 Charles VII Le Victorieux.

La Hire combat pour Charles VII il délivre Montargis. – Siège d’Orléans, Journée des Harengs – Jeanne d’Arc délivre Orléans – L’Evêque de Beauvais sacre à Paris Henri VI mais Charles VII est reconnu roi – Fin de la guerre de Cent ans. – La Praguerie

     1461 Louis XI

 

Ligue du bien public – Entrevue de Louis XI et de Charles le téméraire – Siège de Beauvais Jeanne Hachette – Guerre avec Maximilien d’Autriche, la bataille de Guinegate dont le résultat fut douteux. – St François de Paule vint assister le roi   à sa mort.

  1. 1483Charles VIII L’affable

Régence d’Anne de Beaujeu – La Trémouille remporte une victoire contre le duc d’Orléans à St Aubin du Cormier (Ille et Vilaine).

Le roi se marie avec Anne de Bretagne.

Victoire de Fornoue (Italie).

  1. 1498Louis XII Père du Peuple.

Louis XII était petit fils de Louis I d’Orléans et de Valentine Visconti. Louis XII épouse Anne de Bretagne. – Louis XII a *à des torts envers le pape Jules II.- Mort de Gaston de Foix à Ravenne.- Bayard combattit tout le temps du règne de Louis XII..

 CS13-46-47  
  1. 1515François 1e Père des Lettres

Rivalité de François 1e et Charles Quint. – Entrevue du camp du drap d’or *dor avec le roi d’Angleterre Henri VIII. – Mort de Bayard.- Après la défaite de Pavie, François écrivit ces *ses mot à Louise de Savoie, sa mère : "Madame, tout est perdu, fors l’honneur ! " - Paix des Dames signée à Cambrai entre Louise de Savoie et Marguerite d’Autriche - La Renaissance. – Luther.

  1. 1547Henri II

Paix de Cateau-Cambrésis avec l’Angleterre *Angletterre et l’Espagne ; la France gardait les Trois Evêchés mais cette paix fut malheureuse. – Catherine de Médicis.

  1. 1559François II

Mariage du roi avec Marie Stuart d’Ecosse. –

Commencement des Guerres de la religion.

  1. 1560Charles IX

Catherine de Médicis prit les rênes *reines du gouvernement

 

elle avait pour maxime « Diviser c’est régner. »

Première guerre de religion – Mort du duc de Guise. – Massacre de la Saint Barthélemy * Bartélémy.

  1. 1574Henri III

Journée des barricades. – Faction des Seize. – Meurtre des Guises.

   Troisième Branche : Bourbons.

     1589. Henri IV

Difficultés de l’avènement de Henri IV à cause qu’il [sic] était huguenot *hugenot – Chute des Seize. – Abjuration de Henri IV – Victoire de Fontaine-Française remportée sur Mayenne.- Edit de Nantes. – Le roi épouse Marie de Médicis. Ravaillac assassine *assasine le roi.

  1. 1610Louis XIII Le Juste

Régence de Marie *Marié de Médicis, sa faiblesse.- Mariage du roi avec Anne d’Autriche.-

CS13-48-49

 

Albert de Luynes entre en faveur auprès du roi au détriment de Concini, le roi lui donne le titre de maréchal de France. – Mort de Luynes. – Richelieu premier ministre – Exécutions sévères contre la noblesse – Dernière guerre de Religion prise de la Rochelle.- La France prend part à la guerre de Trente ans – Exploit de Bernard Saxe-Weimar *Veimar – Conspiration de Cinq-Mars contre Richelieu qu’il voulait supplanter – Mazarin

     1643. Louis XIV Le Grand

Régence d’Anne d’Autriche – Cabales des Importants – Mazarin ministre – Paix de Westphalie – Paix des Pyrénées Louis de Haro pour l’Espagne et Mazarin pour la France dans l’Ile de la Conférence. – Mariage du roi avec Marie Thérèse. – Colbert et Louvois – Glorieuses campagnes de Turenne – Jansénisme – Révocation de l’Edit de Nantes. – Tentatives pour rétablir Jacques II sur le trône *trônes des Stuarts défaits. – Glorieux exploit de Catinat, de Luxembourg. - Victoires

 

navales, Duguay-Trouin et Jean Bart. – Le duc d’Anjou petit fils de Louis XIV, roi d’Espagne *Espage – Défaite d’Oudenarde de Malplaquet – Victoire de Villa-Viciosa par Philippe V et Vendôme.

  1. 1715Louis XV Le Bien Aimé.

Régence du duc d’Orléans – Banque de Law. – Albéroni veut faire monter son maître Philippe V sur le trône de France. Traité de la quadruple alliance contre l’Espagne – Dubois premier ministre – Le roi épouse Marie Leczinska – ministre du Cardinal de Fleury – Guerre pour la succession de Pologne – Guerre pour la succession d’Autriche. Marie-Thérèse impératrice ;- Guerre de sept *sep ans – Pacte de Famille – Madame Louise de France était la Fille de Louis XV.

   1774 Louis XVI

Réformes de Turgot et de Malherbes. – Guerre d’Amérique – Convocation des Etats Généraux. – France en Révolution. – Prise de la Bastille -

CS13-50

  

1792 Convention – Mort de Louis XVI –

1793 République – La terreur *Laterreur. – Guerre de Vendée – Mort de Marie Antoinette – Mort de Madame Elisabeth – Simon fait mourir Louis XVII – Mort de Robespierre -   Directoire 1795 – Campagne d’Egypte, Bonaparte remporte une victoire aux Pyramides *Pyramydes – 1799 Consulat – 1804 Empire Napoléon – Napoléon fait prononcer son divorce avec Joséphine de Beauharnais –

   Restauration

   Louis XVIII 1814

Napoléon est vaincu par l’arrivée des Prussiens. – Napoléon meurt dans l’Ile de St Hélène –

   1824 Charles X

Conquête *Conquète de l’Algérie *Algerie. – Révolution de Juillet 1830