Imprimer

Cahiers Scolaires n° 18

CS18-01

CS18-02-03

CS18-04-05

CS18-06-07

CS18-08-09

CS18-10-11

CS18-12-13

CS18-14-15

CS18-16-17

CS18-18-19

CS18-20-21

CS18-22-23

CS18-24-25

CS18-26-27

CS18-28-29

CS18-30

Cahier scolaire n° 18

CAHIER SCOLAIRE

L'enfance n'est si heureuse que parce qu'elle ne sait rien ; la vieillesse si misérable que parce
qu'elle *parcequ'elle sait tout.

La Fortune

« Comment se fait il, disait aux Athéniens le Scythe Anacharsis que vous attribuiez à la
Fortune les biens qui vous échoient, les maux qui vous assaillent ? N'est ce pas un être
amithaphysique une pure abstraction ? Or, se peut il que vous alliez en foule au temple de
cette fantastique Déité ; que vous ceigniez ses autels de fraîches *fraiches guirlandes, que
vous lui sacrifiiez des victimes ; que vous la remerciiez de ses dons; que vous vous effrayiez
*éfrayez de son courroux ; que vous ayez peur de son indifférence même ? Est il possible
que vous croyiez à la puissance d'une déesse tout à fait imaginaire, elle, ainsi que sa roue, son
bandeau, son ancre, ses clous d'airain et ses risibles

CAHIER SCOLAIRE
hochets ?

Calcul

[suit le calcul]

Calcul

On a acheté une terre au prix de 45800f : Quel revenu doit-elle donner pour produire 4p% de
son prix ?

[suit le calcul]

CAHIER SCOLAIRE

Calcul

[suit le calcul]

CAHIER SCOLAIRE

Un parrain improvisé

Dans le premier voyage que fit Joseph II en France, incognito, il s'arrêta à une gare qui se
trouvait, au moment de son arrivée sans chevaux. Le maître de poste pria le passager, qui
lui était inconnu, d'avoir un peu de patience, avouant qu'il avait profité de ses chevaux de
relais pour aller chercher quelques parents et amis, invités à assister *asister au baptême de
son fils. L'empereur en parlant avec cet homme, lui attribua du bon sens et du patriotisme.
Il s'offrit pour être parrain. Le maître de poste, ahuri de la proposition l'accepta cependant
et préféra *préfera le voyageur pour compère, à son cousin, le fermier, auquel cet honneur
avait été gardé. On arrive à l'Eglise ; on prélude à la cérémonie, le curé demande au parrain
son nom. « Joseph – le nom de famille ? – Comment ? je me figurais que celui de Joseph
suffisait. – Non monsieur. – Eh bien, écrivez Joseph II empereur d'Allemagne ». Le curé et les
assistants demeurèrent interdits. Le maître de poste

p.1

N° 18

p.2

N° 18

p.3

N° 18

p. 4

N° 18

CAHIER SCOLAIRE

s'affaissa *affaisa aux pieds du roi qui le releva avec bonté ; lui fit un cadeau très généreux, et
promit de ne pas oublier son filleul.

Calcul

2304 choux à planter en carré

[suit le calcul]

CAHIER SCOLAIRE

Calcul

On fait un escompte de 3p% sur un billet de 832f70 : de combien ce billet est-il réduit ?

[suit le calcul]

Les Indulgences

L'indulgence est la remise que l'Eglise nous fait des peines temporelles dues aux péchés déjà
*déja pardonnés. L'absolution remet la peine éternelle due au péché mais elle ne remet pas
la peine temporelle. Or, l'application des indulgences ne peut s'opérer sans que l’absolution
ait été donnée. Le trésor des Indulgences se compose : des mérites de Jésus Christ, de la
St Vierge, des Saints et des bonnes œuvres des fidèles. Il y a deux sortes d'Indulgences,
l'indulgence Plénière qui remet complètement les péchés et l'indulgence partielle qui n'en
remet qu'une partie. Le Jubilé est une indulgence extraordinaire que le pape accorde aux
fidèles

CAHIER SCOLAIRE

à peu près tous les cinq ans ou *où pour apaiser la justice divine. Les indulgences plénières ou
partielles peuvent presque toujours s'appliquer aux âmes du Purgatoire. C'est une très bonne
œuvre d'offrir ces indulgences pour les soulager et quand ces âmes vont au Ciel elles prient
Dieu pour les personnes qui les ont délivrées.

[suit un calcul]

CAHIER SCOLAIRE

Le voleur et le cochon

Deux maîtres d'ours arrivèrent un soir, très tard, dans une auberge de village, où ils décidèrent
de passer la nuit. L'aubergiste qui venait de vendre un cochon qu'il avait engraissé, renferma
l'ours dans l'étable *etable devenue inhabitée *inabitée.
A minuit, vint un voleur dans l'intention de dérober le cochon gras ; car [il] ignorait ce qui
s'était passé dans la journée. Il ouvrit avec précaution la porte de l'étable, entra, et dans
l'obscurité, prit l'ours au lieu du cochon qu'il croyait trouver. L'ours se redressa en poussant
un grognement formidable allongea ses deux pattes de devant sur le voleur, et le tint tellement
serré à bras le corps qu'il ne pouvait bouger.
L'effroi et la douleur firent pousser au malheureux des cris effroyables ; tous les gens de
l'hôtellerie *hotellerie s'éveillèrent et coururent au bruit. Ce ne fut qu'avec une grande

p.5

N° 18

p.6

N° 18

p.7

N° 18

p.8

N° 18

difficulté que les maîtres de l'ours

CAHIER SCOLAIRE

purent éloigner l'ours du voleur, tout sanglant et fort maltraité, des griffes du méchant animal.
Mais il n'échappa à ce dan-ger que pour être condamné de la justice.

La Fortune (Suite)

O peuple d'Athènes, peuple spirituel et vain, quand donc secoueras-tu le joug de tes propres
chimères, acquerras-tu *acquèreras-tu un peu de bon sens, verras tu clair en un mot ? Encore
si tu te créais des dieux justes, honnêtes, cléments ! mais quels dieux te crées tu, ou pour
mieux dire quels dieux crée t on chez toi car tu les agrées sans y regarder de près, tels
qu'ils éclosent du cerveau de tes poètes *poetes, de la palette de tes peintres du ciseau de tes
sculpteurs. A propos de sculpteurs écoute cet apologue. Un statuaire tailla dans un bloc de
marbre un Jupiter, et sut lui donner une pose *pause et une physionomie

CAHIER SCOLAIRE

si vraies, qu'un jour notre artiste s'émeut, tressaille *trésaille, frissonne tout à coup, et croyant
voir déjà dans son hallucination, les terribles foudres levées sur sa tête, laisse choir ses outils
pour se jeter aux genoux de son propre ouvrage *ovrage… Vous riez de cet insensé, O *oh
Athéniens *Athénies ! je m'étonne, moi, que vous en riiez.

Exercice 234

Je lis une histoire intéressante. –
Ces chevaux sont fatigants. –
Figurez vous des forgerons battant le fer à coups redoublés
Des bruits alarmants circulent de toutes parts
On se forme l'esprit en lisant de bons livres –
Ne vous mêlez *mélez point à cette querelle désolante –
Les juges n'écoutant que la voix de leur conscience, condamnèrent l'accusé –
Nous traversâmes des prairies

CAHIER SCOLAIRE

verdoyantes –
On reproche à ces enfants de n'être guère caressants –
Par une belle journée de printemps on voit les abeilles s'élançant des ruches pompant
*Pompant leur nectar visitant les fleurs ramassant leur pollen et rentrant chargées de butin.
Nous contemplions les grands peupliers agitant leurs feuilles.

Calcul

Une marchandise coûte *coute 52,30 : combien faut-il la revendre pour gagner 12% ?

[suit le calcul]

CAHIER SCOLAIRE

[suit le calcul]

Dictée. Le Monde

p.9

N° 18

p.10

N° 18

p.11

N° 18

p.12

N° 18

Le Monde

Qu'est ce que *Qu’esque le monde ? C’est un espèce de théâtre *théatre où les vices
brillants de la ville et de la cour étalent *étallent à l'envi leur grandeur et leur clinquant
mensonger ; une scène où la vertu en butte aux traits de la satire, est persiflée, bafouée,
honnie, traitée d’anachronisme* anachrônisme et de

CAHIER SCOLAIRE

mythes *mytes ridicules, c'est une salle de l'opéra où les sifflets et les bravos prodigués tour
à tour aux acteurs ne permettent pas de distinguer si les chœurs chantent juste, si l'orchestre
*horquestre détonne, c'est un salon de jeu, témoin des péripéties dramatiques où les dés sont
pipés *piqués et les cartes enchantées *anchantées. C'est un magnifique banquet où sur la
tête de chaque convive pend une épée nue, attachée au plafond par un crin de cheval ; où des
doigts inaperçus *innaperçus dessinent *déssinent sur le mur des signes hiéroglyphiques*
hiéroglifiques à côté *coté du dais *dé même où sommeillent l'indolence et la sécurité.
recopier

Exercice 235

Les fabricants de drap formaient au moyen âge une corporation puissante.
Les Marseillais fabriquant beaucoup de savon pourraient suffire seuls à l'approvisionnement
de l'Europe.

CAHIER SCOLAIRE

On a besoin d'une alimentation forte et réparatrice quand on se livre à un travail fatigant...
Que de gens ne voit-on pas se fatiguant à chercher de prétendus bons mots.
Tous les siècles ont admiré Démosthène convainquant son rival Eschine de basse jalousie.
Les mathématiques apportent des raisons convaincantes de tout ce qu'elles avancent.
Nous avons goûté à ces melons nous les avons trouvés Excellents.
L'Italie a eu des artistes excellant à la fois dans la peinture, dans la sculpture, dans
l'architecture et dans la musique.

58m de toile, à 1f, 60c l'un, ont été échangés contre 47m,50 de mousseline. Quel est le prix du
mètre de mousseline ? Combien en aurait-on avec 5f 85.

[suit le calcul]

CAHIER SCOLAIRE

[suit le calcul]

Le 4 Décembre 86

Le Monde
Qu'est-ce que le monde ? C'est une espèce de théâtre où les vices brillants de la ville et de
la cour étalent *etalent à l'envi leur grandeur et leur clinquant mensongers ; une scène où la
vertu, en butte aux traits de la satire, est persiflée, bafouée, honnie, traitée d'anachronisme et
de mythe ridicule. C'est une salle d'opéra où les sifflets et les bravos *brabos prodigués tour
à tour aux acteurs ne permettent pas de discerner si les chœurs chantent juste, si l'orchestre
détonne. C'est un salon de jeu, témoin de péripéties dra-

CAHIER SCOLAIRE

p.13

N° 18

p.14

N° 18

p.15

N° 18

p.16

N° 18

matiques, où les dés sont pipés *piqués et les cartes enchantées. C'est un magnifique banquet
où, sur la tête de chaque convive, pend une épée nue, mal attachée au plafond par un crin de
cheval ; où des doigts inaperçus dessinent sur le mur de sinistres hiéroglyphes, à côté *à côte
du dais même où sommeillent l'indolence et la sécurité.

Calcul

On obtient une remise de 3,50 p% sur une facture de 40f,50 : quelle somme devra-t-on payer ?
[suit le calcul]

CAHIER SCOLAIRE

Calcul

Un vendeur remet 10% du poids de sa marchandise, à cause de l'emballage : que que doit-il
rabattre *rabbattre sur un ballot de 85 kilos ?

[suit le calcul]

CAHIER SCOLAIRE

Le Monde

C’est une halle, un forum, une bourse, où la fumée se vend au poids de l'or, où le bruit, le
silence s'achètent ; où les succès éphémères *héphémères s'escomptent, où les catastrophes
*cathastrophes se cotent *cottent ; où il se fait un trafic, un négoce continuel de parjures, de
trahisons, de leurres de toutes sortes, c'est un labyrinthe où les fils qu'emploient de confiants
Thésée *aisées pour diriger leur course à travers cent détours captieux, les éloignent de la voie
du retour. C'est un bal Napolitain où de gais *gaies lazzaroni *lazaroni dansent sur un sol qui
oscille près d'un mont qui chancelle et d'un volcan qui bout. C'est une mer hérissée d’écueils
*écoeuls, bordée de syrtes *sirts et de récifs hantés *hantées par des sirènes *syrènes et des
sylphes malfaisants, une mer dont le calme cause des naufrages aussi bien que la bourrasque,
où la boussole, les cartes, les chronomètres *chonomètres, les phares tout concourt à tromper
le navigateur

CAHIER SCOLAIRE

une mer enfin où l'ancre *encre ne mord pas, où le vaisseau pirouette plutôt sur lui même qu'il
n'avance, où le pilote, pour saluer le Soleil levant, s'égare dans son itinéraire, fuit le port et se
perd.

Exercice 128

C'est une erreur de croire que la terre est immobile. –
C'est nous qui étudions avec ardeur la géographie. –
Les plus coupables de ceux qui font le mal ou de ceux qui le laissent faire, ce sont ceux-ci. –
Mes amis c'est vous qui nous avez tirés du danger. –
Ce sont l'or l'argent et le *la platine qui sont les métaux les plus précieux. –
Ce sont les Grecs qui ont parlé la plus belle langue qu'il y ait jamais eu. –
Vous connaissez ma sœur : c'est elle et moi qui nourrissons nos vieux parents.

CAHIER SCOLAIRE

p.17

N° 18

p.18

N° 18

p.19

N° 18

p.20

N° 18

Carte de l'Egypte T.Martin

[suit la carte]

Calcul

[suit le calcul]

CAHIER SCOLAIRE

Un commissionnaire a vendu, pour le compte d'une maison de commerce, pour 6500f de
marchandises. Combien doit-il recevoir pour la commission, à raison de 2% ?

[suit le calcul]

Le monde. Copie.

C'est une halle, un forum, une bourse, où la fumée se vend au poids de l'or, où le bruit

CAHIER SCOLAIRE

et le silence s'achètent ; où les succès éphémères s'escomptent, où les catatrophes se cotent ;
où il se fait un trafic, un négoce continuel de parjures, de trahisons, de leurres de toute sorte.
C'est un labyrinthe où les fils qu'emploient de confiants Thésées pour diriger leur course
à travers cent détours captieux, les éloignent de la voie du retour. C'est un bal napolitain
où les gais *gaies lazzaroni *lazaroni dansent sur le sol qui oscille *oscile, près d'un mont
qui chancelle et d'un volcan qui bout. C'est une mer hérissée d'écueils, bordée de syrtes et
de récifs, hantée par des sirènes et des sylphes malfaisants ; une mer où le calme cause des
naufrages, aussi bien que la bourrasque ; où la boussole, les cartes, les chronomètres, les
phares, tout concourt à tromper le navigateur ; une mer enfin où l'ancre ne mord, pas, où le
vaisseau pirouette plutôt sur lui-même qu'il n'avance, où le pilote pour saluer le soleil levant,
s'égare dans son itinéraire, fuit le port et se perd.

CAHIER SCOLAIRE
14 Décembre [1886]

Calcul

Un marchand achète du café à 2,50 le ki, du sucre à 1,50 du chocolat à 3,50. Combien doit-il
vendre chaque ki pour gagner 10% ?

[suit le calcul]

CAHIER SCOLAIRE

Thérèse 19 Décembre *Decembre 86

Calcul

[suit le calcul]

CAHIER SCOLAIRE

p.21

N° 18

p.22

N° 18

p.23

N° 18

p.24

N° 18

p. 25

N° 18

L’Ile du Diable

Si l’on en croit certains navigateurs, il existerait à nos antipodes une île mystérieuse, qui
aurait l'apparence *apparance d'un jardin féerique, d'un riant et délicieux éden, du plus beau
des pied à terre que puissent choisir ici bas *icibas les anges du Ciel tandis qu'en réalité
tout y serait déceptions, embûches, guets apens *guetapens. « Là *L’à disent ils, le sable
uni des allées recèle des chausse-trappes, le tapis moelleux *moeuleux des prairies émaillées
*émaillé de fleurs fraîches écloses, dissimule *dissimulent aux regards des nids d'aspics
l'ombre que répandent *répendent les sycomores et les acacias *accacias rend *rendent
ivres morts les passants qui s'asseyent sous leur fatal abri. Là des fruits colorés du plus vif
incarnat pendent aux arbres ; ils ont l’air d'être mûrs, cueillez en et vous les trouverez sûrs
ou aigres doux.

CAHIER SCOLAIRE

Mots français

Métaphysique *Métaphisique
Science des facultés de l'entendement humain et des
idées universelles ; abus des abstractions. s.f. - adj : 2g qui appartient à la
métaphysique *méthaphisique qui est trop abstrait.
Abstraction adv. par abstraction, d'une manière abstractive.
abstrait ad. qui est très difficile à saisir à pénétrer : qui est distrait préoccupé.
Anachronisme sn. sera en arrière, chronos, temps *tempes, faute contre la chronologie.
Mythe
sm. (g. mythos fable) trait de la fable ou *où des temps fabuleux ; être
imaginaire.
Mythique
ad. qui a *à rapport aux mythes ; qui est fondé sur un *une mythe.

CAHIER SCOLAIRE

Problèmes

Calcul

Un ouvrier s'est chargé de faucher 2h de pré à raison de 16f. Après avoir fauché 80 ares on
lui donne 6,40. Que lui reste-t-il à faucher ? et que lui devra-t-on quand il aura achevé son
travail ?

[suit le calcul]

CAHIER SCOLAIRE

L'île du Diable. Suite.

Là *L’à sous une haie où voltigent en becquetant *bectant les baies, des rouges gorges,
des serins, des oiseaux mouches dort peut être une laie ou *où un boa, là des satyres
cyniques, des monstres *montres chèvres--pieds de dangereux sycophantes *sycofantes vous
guettent et vous épient, la moindre parole que vous prononciez, les échos la répétent au loin
comme autant de porte voix sonores. Là * L'à des grottes tapissées *tappissées de lierre et
de chèvrefeuille servent de repaires à des chats tigres à des loups cerviers. Là *L’à des
cosques do-rés sont à l'intérieur des coupe gorges, là *L’à tous les phénomènes physiques
déroutent la science et déjouent *déjoue l'observation. Il tonne par [temps] serein *serain, les
arcs en ciel sont les avant coureurs de l'orage. Les chats huants volent en plein midi et
les belles de nuit s'épanouissent au Soleil.

p.26

N° 18

p.27

N° 18

p. 28.

N° 18

CAHIER SCOLAIRE

Joseph

Marie ! ! !
NOËL ! ! !

La belle fête de Noël *Noel est l'anniversaire de la nativité de Jésus notre rédempteur qui
vint au monde dans la nuit du 25 Décembre 4004. Jésus a voulu pour sauver les hommes
naître plus pauvre que les pauvres, tandis qu'il lui aurait suffi pour sauver le genre humain
de verser seulement *selement une goutte de son sang, il a voulu se faire tout petit enfant et
naître dans une étable n'ayant pour le couvrir que des langes d'emprunt et pour réchauffer ses
petits membres délicats, un bœuf et un âne. Qui pourra *poura jamais comprendre ce mystère
d'amour ! un Dieu descend du Ciel où il est adoré, et loué pour sauver une créature ingrate et
coupable. Comment pourrons-nous jamais assez louer et remercier ce petit enfant qui vient à
nous et qui ne nous demande en récompense de tout ce qu'il fait pour nous que de nous

CAHIER SCOLAIRE

donner à lui sans réserve. Oh Jésus qui osera vous le refuser ce cœur que vous avez si bien
gagné *gâgné que vous avez aimé jusqu’à *j’usqu’à vous faire semblable à lui, à vous laisser
ensuite crucifier par des bourreaux impitoyables.
Puis vous n'avez pas encore trouvé que c'était assez, il a fallu que vous restiez toujours auprès
de votre créature, et depuis dix huit cents ans vous êtes prisonnier *prissonnier d'amour dans
la sainte et adorable Eucharistie.

Calcul

[suit le calcul]

p. 29

N° 18

Jésus

p.30

N° 18