Imprimer

De Céline à Mme La Néele - 20 août 1893.

 

De Céline à Mme La Néele. 20 août 1893. 

20 août 1893.

Ma chère petite Jeanne,

Je te remercie beaucoup des bonnes nouvelles que tu me donnes de Léonie et des détails que tu as bien voulu écrire sur son compte, j étais avide de les apprendre. Mais j'étais encore avide d'autre chose, c’était de savoir comment se portait ma petite Jeanne chérie, si sa bonne mine était toujours la [lv°] même qu'à la Musse, et si Francis allait tout-a-fait bien de son pied. Vous êtes si bons que je voudrais vous voir exempts tous les deux de tracasseries et rien ne me fait de la peine comme d'entendre dire que vous avez des ennuis. Mais pour l'instant il n’est plus question d'ennuis mais de fête (Sainte Jeanne de Chantal, alors fêtée le 21 août). Oh! combien je forme de vœux pour toi !...

Le 21 je communierai pour toi et je prierai le bon Dieu de t'accorder les grâces qu'il [2r°] juge les meilleures. Je ne spécifierai rien de particulier, j'aurais trop peur de demander quelque chose qui contrecarrerait les intentions divines. Le bon Dieu sait bien nos désirs et quand on se confie en Lui II accorde toujours ce qui est le meilleur.

Pour ton anniversaire nous n'avons rien à te donner, mais nous te chargerons de commander l'encadrement de ta couronne (couronne de mariée), tes petites sœurs seront heureuses et fières de [2v°] te l'offrir.

Je pense beaucoup à toi aujourd'hui, ma chère petite Jeanne, et je me demande si ton voyage à Bayeux s'effectue bien sans anicroche. Marguerite va t'apprendre sans doute ce qui est arrivé au père Simon, notre départ de là-bas a été drôlement salué (on ignore tout du « père Simon »). Enfin nous voici sans encombre et petit à petit nous allons reprendre nos habitudes. Les deux mois exceptionnels que nous venons de passer en famille donnent, je trouve, du courage pour reprendre son devoir.

[2v°tv] Je t'embrasse comme je t'aime, petite sœur chérie, et je [lr°tv] charge Francis de mon baiser pour toi que tu voudras bien lui rendre de ma part.

Ta petite Céline.