Imprimer

Sr Marie du Sacré-Cœur à Sr Françoise-Thérèse - 1er Mars 1905

De Sœur Marie du Sacré-Cœur à Sr Françoise-Thérèse 1er Mars 1905

J.M.J.T.

1er mars 1905

Jésus !

Ma petite sœur chérie,

Il y a déjà un mois que nous ne t'avons écrit, comme le temps passe ! Mais le Carême nous amène à toi toutes les trois aujour­d'hui et quand même le Carême n'aurait pas été là je serais venue car je sens que ma petite Visitandine attend une visite du Carmel, elle est si habituée à être gâtée !...

J'ai eu 45 ans mercredi. Suis-je assez vieille ? Est-il temps pour moi de me convertir, o ma petite sœur chérie, j'en ai une envie, vois-tu, que je ne puis dire. Tout à l'heure j'étais à prier aux pieds de la Ste Vierge de Thérèse et je sentais mon coeur triste en voyant ma misère et ma pauvreté, pourtant je m'y résignais et n'ayant pas autre chose à offrir au bon Dieu je lui offrais cela. Pour me consoler j'ai pris l'histoire d'une âme et je suis tombée sur ces paroles qui m'ont fait un bien extrême, car elles répondaient à l'état de mon âme, les voici : "Si tu supportes en paix l'épreuve de ne pas te plaire à toi-même, tu offriras au divin maître un doux asile... plus tu seras pauvre plus Jésus t'aimera etc. (page 299) Tu devines si cela m'a fait du bien ! Oh ! oui aimons notre pauvreté, aimons à n'être rien. Puisque notre Jésus est tout et qu'il est notre Epoux est-ce que cela ne doit pas nous suffire ? Pourvu que nous l'aimions et que nous lui prouvions notre amour par de petits sacrifices c'est tout ce qu'Il demande et sa richesse sera la nôtre...

Mardi- Ma petite sœur chérie j'ai commencé ma lettre hier soir et je viens la terminer. Je n'ai pas de très bonnes nouvelles à t'apprendre. Sr M. de l'Eucharistie a craché le sang avant-hier mais cela n'a pas eu de suite, à moins d'un accident elle n'est pas encore rendue au terme de sa longue maladie. Monseigneur est entré ce matin pour voir nos malades car il n'a pas eu le temps de réunir la communauté nous sommes seulement allées toutes à la porte conventuelle recevoir sa bénédiction. En voilà un saint évêque dévoué à ses communautés, c'est un vrai père. Je suis bien contente que tu aies vu l'étole que Sr Geneviève a peinte. C'est une véritable artiste que cette sœur Geneviève.

T'ai-je dit que notre postulante Sr Isabelle du S.Cœur avait pris l'habit (en secret) le jour de Ste Agnès. Elle aspire maintenant à avoir une compagne non pas d'infortune mais de bonheur car elle se trouve bien heureuse au Carmel et ses vœux seront probablement réalisés ; une jeune fille de 16 ans de très bonne famille a le consentement de ses parents pour entrer au Carmel au mois d'août. Elle viendra de l'autre extrémité de la France, de Metz, attirée par Thérèse de l'Enf. Jésus. Mais il lui faut comme à Thérèse le consentement de Monseigneur qui la trouve un peu jeune. Cette semaine trois petites italiennes ont fait la même demande à Notre Mère mais tu comprends qu'il est impossible de contenter tout ce monde.

Nous apprenons aujourd'hui par Mr Vital qui l'écrit à mon oncle la mort de Mr Tifenne. Il y a un mois, Mme Tifenne nous écrivait qu'il était atteint d'une congestion pulmonaire infectieuse. Cette pauvre dame va avoir une vie bien triste à présent. Tôt ou tard il faut s'abreuver au calice amer. C'est ce qui prouve à tous que la terre n'est qu'un lieu de passage. Pour nous les privilégiées du bon Dieu nous n'avons pas à craindre que la mort nous ravisse notre Epoux, elle ne fera que nous unir à Lui, elle finira notre séparation. Mais pour cela il faut que nous devenions des saintes comme notre petite Thérèse. Ce n'est pas difficile, elle n'a fait que des choses toutes simples avec un grand amour et encore ce n'était pas toujours un amour senti mais un amour fidèle.

Adieu ma petite sœur chérie, passons un saint Carême. Je t'aime et t'embrasse de tout mon coeur.

Ta petite sœur

M. du S.Cœur

r.c.ind.

Respect affectueux à ta bonne Mère.

Je recommande à tes prières Sr Vincent de Paul (une sœur du voile blanc) elle souffre depuis longtemps d'une tumeur interne, elle est au plus mal.