Imprimer

Sr Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse - 1er Juin 1909

 

Sœur Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse 1er Juin 1909

 

Jésus ! Carmel de Lisieux

Ma petite sœur chérie,

Par la lettre circulaire que nous avons reçue, nous voyons que si le bon Dieu t'a enlevé une tendre Mère il t'en a donné aussitôt une autre aussi tendre et aussi dévouée. Ah ! que nous sommes heureuses et privilégiées d’être les épouses de ce Dieu si bon qui jamais ne nous abandonne mais au contraire nous comble sans cesse de bienfaits. Et après avoir eu le bonheur incomparable d'habiter dans sa maison pendant notre vie passagère, il nous introduira dans son palais de gloire pour l'éternité ! Quelle destinée est la nôtre, ma petite sœur chérie et combien sont à plaindre les pauvres gens du monde qui connaissent si peu où se trouve le vrai bonheur ! J'entends en ce moment une musique profane qui m'étourdit et je me demande comment on peut prendre plaisir à des choses aussi vaines, aussi creuses qui ne laissent dans l'âme que du vide.

Que je suis heureuse, ma petite sœur chérie, que Francis soit allé te voir, j'avais tant de chagrin de savoir que tu t'étais fait de la peine au sujet de son voyage. Mais pourtant il me semblait t'avoir confié toutes les peines que nous avions eues nous- mêmes pour ce fameux voyage de Rome dont Jeanne ne nous parle jamais. Je n'étais donc pas surprise qu'ils ne t'aient pas écrit. Du reste tu sais bien qu'il est impossible de compter sur Jeanne il y a longtemps que nous voyons cela. Elle nous aime bien pourtant mais elle ne veut pas se donner de mal. Avec cela mon oncle vieillit beaucoup, il ne peut plus s'occuper de nos affaires, comme tu le vois, nous sommes bien abandonnées aussi. Mais si le bon Dieu ne nous abandonne pas, c'est le principal car Lui seul suffit à tout...

C'est donc après demain 3 Juin ton anniversaire, ma petite sœur bien aimée ?... Ah ! toi aussi tu peux dire comme Thérèse : "Je chanterai éternellement les miséricordes du Seigneur" Que demander pour toi en ce Jour ? Que tu aimes Jésus de plus en plus car c'est l'amour seulement qu'Il regarde. Nous en avons la preuve dans notre petite Thérèse. Elle n’a point fait d'œuvres éclatantes, elle a simplement "beaucoup aimé" ce qui veut dire aussi qu'elle a beaucoup donné car l'amour se prouve par le dévouement et le sacrifice. Mais avec la grâce du bon Dieu tout cela est en notre pouvoir à nous aussi. N'a-t-elle pas écrit : "Si le bon Dieu trouvait une "âme plus faible que la mienne il la comblerait de faveurs plus signalées pourvu qu'elle s'abandonnât sans réserve à sa miséricorde". Aussi nous n'avons pas à nous décourager de nos misères et je t'assure que ces paroles sont bien consolantes pour ta pauvre petite sœur si misérable.

Je te quitte, ma petite sœur chérie, je n'y vois plus, j'écris sur mes genoux, dans le jardin et il est bientôt neuf heures.

Bon et saint anniversaire ! Je te donnerai ma communion ce jour là, n'est-ce pas la plus belle fleur que je puisse t'offrir?

Ta petite sœur qui t'aime plus qu'elle ne peut le dire

Sr M du Sacré Coeur

Tu voudras bien offrir à ta bonne Mère mon respect et mon affection.