Imprimer

Sr Françoise Thérèse à ses trois soeurs - 19 avril 1910

 

Sr Françoise Thérèse Martin à ses trois sœurs du Carmel

19 Avril 1910

 

Mes petites sœurs chéries,

 

Je profite à la hâte d'une occasion pour vous remercier de tous vos envois circulaire, Pluie de roses, etc. Comme notre si bonne Mère va pouvoir faire du bien par ces bonnes lectures qui vont faire connaître notre petite sainte. J'ai été profondément émue en lisant "Les Articles" que nous avons reçus hier. Comme tout cela est imposant. Je comptais sur Mgr de Teil pour avoir le rapport que j'ai déjà fait et qui me serait d'un grand secours pour répondre à tant de questions qui me seront posées, mais je vois bien qu'il faut en faire mon deuil. Merci,sœurs très chères de tous vos renseignements si précieux.

Notre Mère est pour moi d'un dévouement sans pareil, je suis touchée jusqu'aux larmes d'avoir tant d'assistance, je ne me tirerais jamais d'affaires sans cela, j'en conviens humblement .Enfin, pourvu que j'aie assez d'esprit pour aimer le bon Dieu de toutes mes forces, "ne plus vivre que d'amour et d'humilité il me suffit!"

Thérèse travaille beaucoup mon âme en ce moment, sur l'humilité, plus je la vois élevée en gloire, plus je sens le besoin de m'abaisser. J'ai soif de disparaître, d'être comptée pour rien: quelle grâce!