Imprimer

Mère Agnès de Jésus à Sr Françoise-Thérèse - 17 novembre 1912

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

                                                                 +                                           17 Novembre 1912

 

Ma petite sœur bien aimée,

 

Comme je regrette de ne pas t'avoir répondu avant le voyage de Jeanne! Enfin ce sera pour la prochaine fois. Tu lui diras que nous t'avons réclamé les meubles - sans lui dire pourquoi et que tu n'as pas tout elle ne sait pas qu'elle en a de la chambre de papa.

Ma petite sœur, n'écris pas à cette demoiselle Marguerite Lebesconte, c'est une Carmélite qui n'a pas voulu suivre sa Cté en exil. Ce n'est pas glorieux pour notre famille! Pour moi je ne lui ai jamais répondu que ‘union de prières’ derrière une image.

Ma pauvre petite sœur tu seras envahie de lettres et de parloirs de plus en plus! Je m'en rapporte à la sagesse de tes Mères pour te faire éviter cet écueil. Presque jamais je ne laisse aller Sr M. du S.C et Sr Geneviève au parloir. Plus notre petite Thérèse grandit plus nous devons nous cacher. Une bonne Miss irlandaise qui aime Thérèse à la folie est allée te voir, elle le raconte à tout le monde, car elle n'a pas la langue dans sa poche. Je voudrais qu'il soit aussi difficile de te voir que nos petites sœurs. Les gens paraissent mécontents ils tempêtent quelquefois, tant pis! Au fonds ils sont peut être plus édifiés.

Pardonne moi ce petit sermon, ma petite sœur si aimée. Oh ! va, je sais bien que tu ne vas au parloir qu'à regret et par obéissance. Je me réjouis de tes bonnes dispositions je sens que le bon Jésus a pour toi un regard d'amour tout spécial. Oh! que j'en suis heureuse!

Nos élections vont avoir lieu le 28 de ce mois, je t'en ferai connaître le résultat, prie bien pour nous.

Je t'embrasse, ma petite Sœur bien aimée, ton souvenir m'est doux, doux, doux, doux, doux mille fois doux au coeur et il est bien plus doux encore au Coeur de Jésus si doux qu'il ne peut pas s'empêcher d'enfoncer jusqu'au fin fond de ce Coeur d'amour sa petite colombe Marie Léonie Françoise Thérèse.

Petite mère et sœur

Agnès de Jésus

r.c.i. 

Mon souvenir bien affectueux à tes bonnes Mères.