Imprimer

Mère Agnès de Jésus à Sr Françoise-Thérèse - 23 mai 1922

Mère Agnès de Jésus à sa sœur Léonie

Jésus +                                                                                                 23 Mai 1922

    

Ma petite sœur aimée,

   

Tu dois savoir que nous avons perdu Monseigneur de Teil ! Je t'enverrai la petite circulaire que je prépare pour les Carmels.

Ce bon Mgr de Teil ! Nous a-t-il été dévoué ! J'ai le coeur gros en pensant que nous ne le reverrons plus ici bas. Enfin, ce que le bon Dieu fait est toujours pour le mieux, cette pensée me redonne toujours mon courage et toute ma confiance.

J'ai cru qu'on t'avait prévenue dès samedi, ma petite sœur, mais c'était difficile, en effet, car je n'ai reçu la dépêche qu'à une heure et nous n'envoyons pas de lettre le samedi soir. J'aurais pu hier, mais je croyais que S. M. du S.C. s'en était chargée.

Au revoir, ma petite sœur toujours plus aimée, que le bon Jésus t'aide à supporter cette grande chaleur, laisse bien ta fenêtre ouverte la nuit comme on le fait au Carmel.

Laissons surtout jour et nuit toutes les fenêtres de nos cœurs ouvertes du côté du Ciel !

Ta petite sœur maman