Imprimer

Sr Geneviève (Céline) à Sr Françoise Thérèse - 4 juin 1922

Sr Geneviève de la Ste Face à sa sœur Françoise Thérèse

+ Jésus                                                                   Carmel de Lisieux

                                                                                le 4 Juin 1922                                                                                                            

                                                                             Fête de la Pentecôte

Ma petite sœur chérie,

 

Hier, 3 Juin, j'ai bien pensé à toi c'était l'anniversaire de tes 59 ans, ma Communion a été pour toi, tu le sais, et j'ai demandé bien des choses à Jésus pour ma Léonie.

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de ma Confirmation, je l'ai toujours fêté avec amour et reconnaissance, il me semble que c'était hier et je me vois encore en blanc à la Cérémonie qui, je le sentais bien, avait un caractère tout particulier de grandeur. Que de grâce depuis et ce n'est pas fini !

Ta dernière lettre, ma chère petite sœur, m'a fait beaucoup de plaisir. Les compliments que tu fais de mon Crucifix m'encouragent beaucoup et sont une consolation pour moi qui en ai si peu. Je l'ai regardée, ta petite lettre, comme une grâce de Jésus.

Pour ce que tu demandes au sujet de l'inscription de la Croix ce serait bien long à répondre. Je me suis instruite et ai puisé les documents dans l'ouvrage de Rohaul de Fleury sur les instruments de la Passion.

L'inscription était une tablette rectangulaire de 0,60 sur 0,20. Une partie seulement a survécu au temps et c'est d'après cette notable relique qu'on a pu reconstituer toute la plaque.

Les lettres sont légèrement en creux elles ont de 0,28 à 30 m/m de hauteur. Elles étaient peintes en rouge sur un fond blanc.

Les mots sont écrits de droite à gauche et les lettres renversées comme si on les voyait dans une glace, c'était l'usage dans ce temps-là, et l'auteur cite à l'appui d'autres textes écrits ainsi de droite à gauche. C'est tout ce que je puis te dire. De nos jours le Japonais s'écrit encore comme cela et nous avons la vie de notre petite Thérèse qui se lit en commençant par la fin du volume.

Pour les Petits Jésus de Thérèse nous les achetons à la maison Ralff de Paris avec un si petit bénéfice qu'on y perd à en vendre à cause des frais généraux. Les plus petits en blanc coûtent de 6 à 7 frs.

Celui de 26 cm de hauteur coûte 15 frs en blanc et 30 frs colorié. C'est Mr de Bercegol qui s'occupe de la vente et ces prix sont à peu près ceux que Sr Marie de la Trinité se rappelle.

Pour les petits reliquaires, je pense que ce sont les sachets de cuir dont tu veux parler. C'est, en effet, une petite spécialité pour notre petite Thérèse.

Nous avons été affligées de la mort de Mgr de Teil et nous ne pouvons pas encore y croire, nous l'aimions beaucoup, il nous était si dévoué. Cela nous exile beaucoup le coeur de perdre ainsi tous les amis de la Cause, à la veille de la voir aboutir, il nous aurait été doux de voir ensemble la béatification après avoir tant travaillé ensemble, ô la terre! quel lieu de bannissement, comme on le sent à chaque pas, mais bientôt ce sera notre tour aussi de nous envoler. Mgr de Teil et ses deux frères tous les trois âgés sont morts en moins de 6 mois. Mère Thérèse de l'Eucharistie et trois de ses sœurs sont mortes jeunes toutes les quatre en moins de deux ans, j'ai dans l'idée que nous ne nous suivrons pas de loin non plus. Quand l'une partira, les autres seront bien près du port... Je t'embrasse, ma sœur chérie. Ta petite Céline

Sr Geneviève de la Ste Face