Imprimer

Sr Françoise Thérèse à Mère Agnès de Jésus - 27 mai 1928

Sr Françoise Thérèse Martin à sa sœur Mère Agnès de Jésus

27 Mai 1928

......................Que ton petit mot accompagné de ta délicieuse poésie, m'a été droit au coeur, ma petite Maman chérie. Que j'aime la fête de la Pentecôte, elle est par excellence la fête de l'amour. "Notre Dieu est un feu consumant", cette pensée me ravit et m'enflamme, mais, à vrai dire, ce n'est que dans la volonté car mon coeur est glacé, rien que dégoûts, ennuis, lassitude"(I)

Une bien bonne et heureuse fête à mes petites sœurs amies Marie de la Trinité et Marie du St Esprit, je leur donnerai à chacune une communion. Quel immense bienfait que cette communion quotidienne! que deviendrions-nous sans Jésus?.... la vie ne serait pas tenable, et la meilleure préparation, il me semble, la plus efficace, c'est de communier, parce que Jésus, le Dieu de toute pureté, prépare Lui-même notre coeur, son tabernacle aimé.

Merci mille et mille fois de tous ces intéressants détails de la fête, le temps me fait défaut pour vous dire mes impressions.

En Jésus notre Bien Aimé, petites sœurs très chères, nous demeurons toujours unies....

Votre toute petite sœur. Françoise Thérèse.

  1. Mais cela me fait tant de bien d'être comprise par vous, sœurs chéries, vos conseils m'aident à dire et à redire: "vous me comblez de joie Seigneur, par tout ce que vous faites".