Imprimer

Souvenirs de Pauline sur sa première communion

Extrait de ses souvenirs

Je fis une très bonne communion, il me semble, je pensais déjà à être religieuse. C'était le 2 juillet 1872, j'avais presque onze ans. La petite Thérèse devait naître 6 mois après. L'après-midi, mon amie Marie-Thérèse qui avait été choisie pour prononcer l'acte de consécration à la Sainte Vierge se trouva tout à coup très malade. La première maîtresse chercha laquelle de ses compagnes pourrait la remplacer. Elle vit sans doute dans mes yeux l'ardeur de mon désir, car elle me dit en me passant la copie: " Eh bien, essayez !" Je lus l'acte de mon mieux et c'est moi qui le récitai à la chapelle.
Puisque vous désirez savoir le nom de mes compagnes de première communion, en voici la liste:
Marie Thérèse Pallu de Bellay devenue Mme de Feydeau et qui correspond toujours avec moi.
Blanche de Mailly.
Marguerite de Cumont (qui devint la mère d’une carmélite de Caen).
Yvonne de la Piquerie, actuellement aux petites sœurs des pauvres, avec son mari.
Geneviève de Viennay (?).
Geneviève de la Porte, soeur d’Edith (Mme de Mesmay).
Marie de Baglion qui emploie sa vie en bonnes œuvres.
Madeleine de la Charrie qui devint visitandine au Mans
Peut-être Eugénie Vérité (qui avait une tante au carmel du Mans, il me semble), mais je ne suis pas sûre...  

Retour aux premières communions.