Imprimer

Pour en savoir plus

 

  leSOIhante

Le soi hanté - Dissociation structurelle et traitement de la traumatisation chronique

Par Onno Van der Hart, Ellert R.S. Nijenhuis , Kathy Steele , François Mousnier-Lompré (Traducteur) , Erik de Soir (Préfacier)
Broché, paru en juillet 2010 chez l'éditeur De Boeck. ISBN  978-2-8041-6045-6.
538 pages. 

Le quotidien des personnes atteintes de traumatismes chroniques est une lutte incessante.
En effet, beaucoup d'entre-elles éprouvent régulièrement des difficultés, sont en proie à de violents conflits intrapsychiques et ne parviennent pas toujours à gérer leur vie harmonieuse-ment. Leurs symptômes et leurs souffrances, généralement liés à un passé douloureux, sont souvent mal compris, d'autant que certains cherchent à dissimuler la détresse qui les accable. Il est dès lors difficile pour le thérapeute de déterminer et de traiter le noeud du problème.
Se fondant sur la théorie de la dissociation structurelle de la personnalité ainsi que sur la psychologie janétienne de la conduite, Le soi hanté propose un modèle de traitement par étapes, centré sur l'identification et le traitement de la dissociation structurelle ainsi que des actions mentales et comportementales inadaptées. Cette approche expose au patient les raisons qui le poussent à agir et à penser de manière inadaptée et le guide progressivement jusqu'à l'acquisition d'actions comportementales et mentales plus efficaces, lui permettant ainsi une meilleure adaptation dans la vie quotidienne.
Les étudiants en psychologie clinique et en psychiatrie mais aussi les cliniciens, les chercheurs ainsi que tous ceux qui s'intéressent aux survivants adultes de négligences et de maltraitances chroniques pendant l'enfance trouveront ici des outils et des conseils efficaces pour rendre les thérapies plus efficaces et mieux tolérées par le patient.

 orpheline-de

 « L'Orpheline de la Bérésina » : Thérèse de Lisieux (1873 -1897).
Essai de psychanalyse socio-historique.

Par Jacques Maître. Préface dialoguée de Michèle Bertrand et Ginette Raimbault.
Paru en Septembre 1996 aux éditions du Cerf. ISBN : 2-204-05272.   400 pages 

 Le nombre des livres consacrés à Thérèse de Lisieux est considérable, et l'on peut se demander ce qui reste à dire. Le travail de Jacques Maître se montre cependant particulièrement novateur, comme l'indique son sous-titre : « Essai de psychanalyse socio-historique ». Il s'agit en effet d'entendre, à travers les textes légués par Thérèse (autobiographie, correspondance, poésies, propos recueillis par son entourage), l'écho de la problématique inconsciente qui s'est nouée au cours de sa petite enfance. Elle-même retrace quatre épisodes décisifs dans l'élaboration ultérieure de ses fixations originelles ; la cinquième étape est celle des dernières semaines avant sa mort. Thérèse a perdu sa mère à quatre ans. Le titre, « L'Orpheline de la Bérésina », énigmatique à première vue, renvoie au pseudonyme qu'elle employait pour signer ses lettres à son père s'identifiant ainsi à l'héroïne de ce roman qui retrouvera sa mère alors qu'elle la croyait noyée dans la Bérésina. Lire dans la bibliothèque familiale: L'orpheline de Moscou.

 masson

Souffrance des hommes: un psychiatre interroge Thérèse de Lisieux.
Par Robert Masson.   
Broché Paru en juin 1997, aux éditions Saint-Paul, collection Débats contemporains. ISBN : 2-85049-716-9.
152 pages

La célébration du centenaire de la mort de Thérèse de Lisieux a encouragé assez naturellement un renouveau des recherches et des bilans. Le Docteur Robert Masson voudrait souligner de quelle manière elle a pris en compte ses nombreuses fragilités pour gagner le combat de la confiance inébranlable en l'amour de Dieu le Père.
Que ce soit dans sa vie privée ou communautaire, la réponse de Thérèse à la souffrance est un enseignement très riche dont chacun peut tirer profit aujourd'hui. Dans cette recherche d'une vérité intime, il n'était pas question de faire l'impasse sur son "étrange maladie" à l'âge de dix ans, qui laissa des traces jusqu'à sa mort. Sur ce point, l'auteur nous fait découvrir que, si la névrose est un obstacle à la fécondité de la Grâce divine, la fragilité psychique peut être un véritable tremplin vers la sainteté. L'admirable message de Thérèse nous a fait sortir de la religion de la peur pour nous introduire dans une religion de l'amour qui transforme radicalement notre comportement social : l'auteur lui-même nous révèle l'influence de Thérèse dans ce qui fut son combat professionnel contre la souffrance.

 dubois La libération intérieure psychothérapie, accompagnement spirituel, comment choisir ?
Par Bernard Dubois et Daniel Desbois. Préface dom Philippe Piron.
Broché. Paru en mai 2010, aux Presses de la Renaissance.  ISBN : 978-2-7509-0609-2
311 pages.  

Deux spécialistes de l'accompagnement des personnes en souffrance démontrent qu'unir les trois dimensions physique, psychologique et spirituelle de la nature humaine est le secret d'une vie épanouie. Aujourd'hui plus que jamais, l'être humain réclame d'être écouté, accompagné et accueilli dans toutes les dimensions de son être. Mais il est malaisé de discerner, au milieu d'un grand nombre de propositions, celle qui conviendrait le mieux. Les auteurs confrontent les trois accompagnements les plus répandus actuellement - la psychothérapie, l'accompagnement spirituel et la libération intérieure - pour les évaluer, les comparer, préciser leurs différences et leurs complémentarités. Leur objectif est de cerner la valeur propre de la démarche de libération intérieure, qui a lieu dans le cadre de l'accompagnement spirituel pratiqué dans l'Église depuis deux mille ans, et d'en préciser les modalités face aux sciences humaines et aux approches thérapeutiques. Ils ont fondé les sessions « Anne-Peggy Agapè » qui ont accueilli et accompagné plus de 6 000 personnes, laïcs, prêtres et religieux depuis 2001. En tant que soignants, ils ont été amenés à distinguer le psychique du spirituel, puis à préciser leur délicate articulation. Ils travaillent en pluridisciplinarité avec la compétence de chacun (médecins, psychiatres, psychologues, philosophes et théologiens).

Voir aussi un lien bien fait sur Wikipedia: http://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_dissociatif_de_l%27identit%C3%A9#cite_note-merckdoc-6  

Retour à la page d'accueil La maladie de Thérèse