Imprimer

Ermitage de Sainte Madeleine

Petite grotte au fond du cimetière où un banc permet de s'y installer comme dans un ermitage. On voit ici une photo récente, prise sous la neige. La grande croix n'est pas contemporaine, ni la statue de la Vierge.

Thérèse y a vécu une grâce spéciale: "Elle me parla d'une autre grâce de ce genre reçue dans la grotte de Ste Madeleine, au mois de juillet 1889, grâce qui fut suivie de plusieurs jours de 'quiétude'. ... Il y avait comme un voile jeté pour moi sur toutes les choses de la terre... J'étais entièrement cachée sous le voile de la Sainte Vierge. En ce temps là, on m'avait chargée du réfectoire et je me rappelle que je faisais les choses comme ne les faisant pas, c'était comme si on m'avait prêté un corps. Je suis restée ainsi pendant une semaine entière." Carnet Jaune de juillet.

ermitage-ste-madeleine

 

Retour au plan du rez-de-chaussée du monastère