Imprimer

Du frère Siméon à Thérèse - 12 juin 1891

 

Du frère Siméon à Thérèse.
12 juin 1891
J.M.J.
Le 12 Juin 1891.
Ma chère sœur,
En annonçant à Madame votre vénérée Mère Supérieure que je lui envoie aujourd'hui quelques
Reliques, peu nombreuses, mais avec l'espérance fondée de pouvoir lui en procurer d'autres. Je n'ai
pas oublié qu'en faisant plaisir à Votre Vénérée Mère, je le faisais aussi à vous, la charité pour l'une et
pour l'autre ont soutenu mes démarches.
Vous verrez par les authentiques qu'il yen a qui me viennent de Parme. Il est très difficile aujourd'hui
de se procurer ces Sts et Vénérables restes des Serviteurs de Dieu. La vraie Croix ne se donne plus
qu'aux Evêques. Parmi mes reliques personnelles, j'ai trouvé une Ste Thérèse, patronne de ma Sœur, je
m'en prive volontiers pour vous. Vous prierez un peu pour cette sœur qui en a besoin.
Je suis désolé de la position toujours douloureuse de Mr votre si digne et Vble Père. Dieu lui réserve
une grande couronne dont vous serez un beau fleuron j'espère.
Priez et faites prier pour moi, chère sœur, et agréez mes humbles salutations en J.M.J.
F. Siméon

Retour à la liste des correspondants