Imprimer

Lettre de Mme Martin à son frère Isidore CF 5 - 17 janvier 1864.

 

Lettre de Mme Martin à son frère Isidore CF 5

17 janvier 1864.

I1 paraît que tu n'as pas été content de ma lettre du pre­mier de l'an. Que voulais‑tu que je te dise ? Si je t'avais fait des compliments, tu te serais moqué de moi, si je t'avais prêché, tu en aurais ri, de sorte que j'ai mis ce qui me passait dans l'idée au moment. Mais cela n'empêche pas que je t'aime et que je donnerais tout ce que j'ai plutôt que de t'abandonner, quand même tu en viendrais à m'oublier et ferais les plus grandes sottises.

Viens bientôt si tu le peux, comme tu en avais l'intention; nous aurons du plaisir ensemble, on se disputera un peu, comme d'habitude, mais cela fera diversion, c'est un petit passe‑temps !...

Je t'en aurais dit bien plus long, mais Louis attend ma lettre pour la joindre à celle de mon père [Isidore Guérin], prête à partir, il faut que je termine.