Imprimer

De Jeanne La Néele à Sr Geneviève - début février 1895

 

De Jeanne La Néele à Sr Geneviève - début février 1895

Ma chère petite Céline

Je ne veux pas laisser partir les lettres de maman et de Marie sans y ajouter un petit mot. Je te souhaite une bonne fête, ma chérie, et mille bonnes choses que mon cœur désire pour toi. Ta prise d’habit nous a laissé un souvenir ineffaçable, Francis qui n’en avait jamais vu en est revenu bien ému, et a trouvé cela très beau.

Je t’embrasse bien fort comme je t’aime ainsi que mes trois autres petites sœurs

J. La Néele

Retour à la liste des correspondants