Imprimer

Cimetière

Un petit cimetière en clôture le long du mur extérieur, abrite les tombes anciennes de quelques soeurs. Il fut érigé en janvier 1842, pour le décès de Mère Élisabeth de Saint-Louis, après une bataille épique avec la ville. Malgré le refus du maire, la permission fut finalement accordée par le Préfet du Département. Les soeurs qui moururent ensuite furent enterrées dans le cimetière de la ville, mais exhumées et ramenées en clôture lorsque le maire s'y montrait favorable, suivant les changements électoraux ! Cette solution continua jusqu'en 1877, lorsque la communauté comprit que la ville et ses citoyens ne toléreraient plus cette pratique interdite depuis 1804. On acheta alors un terrain au cimetière de la ville, érigeant un petit mur autour, et Sr St Dosithée fut la première à l'utiliser. Dix ans plus tard, ce petit terrain était rempli et M. Guérin, prévoyant la mort prochaine de sa nièce Thérèse, acheta pour la communauté un second terrain où le 4 octobre 1897, Thérèse fut la première inhumée.

Sur cette photo ancienne, on distingue la grotte de Ste Marie-Madeleine au-dessus des croix.

  cimetiere-vu-de-la-terrasse

Zoom de la photo précédente - on distingue une carmélite agenouillée - et à droite, le mur du lavoir :

cimetiere2


Emplacement des tombes des soeurs anciennes :

 

Louise du Coeur de Jésus 1800-1871

Isabelle des Anges
1815-1877

Marie de la Croix 1812-1882

et Thérèse de St-Joseph  1808-1873

Philomène de la Miséricorde
1820-1849

Mère Elisabeth de St-Louis 1777-1842

Aimée de Marie
1818-1870
St-Charles de l'Immaculée Conception 1820-1842
St-Pierre du Coeur de Marie 1827-1844

et Adélaïde de la Providence 1813-1881

Radegonde du Coeur de Jésus 1816-1852

Marie de Jésus
1836-1862


Vue récente des tombes au milieu des roses:

cimetiere-fleuri

 

Retour au plan du rez-de-chaussée du monastère