Imprimer

De Léonie Martin à sa mère - Février-mars 1874.

De Léonie Martin à sa mère. Février-mars 1874.

          Ma chère petite mère

          J'ai été bien méchante hier. Je ne sait (sic) jamais mes leçons. Ma tante est pas contente contre moi. C'était aujourd'hui la sortie on a congé toute [1 v°] la journée et ma tante va nous mener aujourd'hui au jardin on va avoir beaucoup de plaisir. Monseigneur nous a donné un congé de plus pour les vacances de Pâques je suis bien contente de cela je tacherai d'avoir la rosette. La dernière fois La petite Céline et Thérèse sont-elles bien ? J'attends les vacances de Pâques avec grande inpatience je tâcherai de ne [2r°] de ne pas faire de la misère à ma tante car je l'aime beauquoup et je lui ferai beaucoup de plaisir pour te faire plaisir.

Au revoir mes chers parents et toute ma famille.

Je vais être bien gentille

Léonie Martin

Retour à la liste des correspondants