Imprimer

Circulaire de Soeur St Joseph de Jésus

 

Eugénie-Marie Lerebourg   1809-1892

 

Ma Révérende et Très Honorée Mère,

Paix et très humble salut en Notre Seigneur Jésus-Christ qui vient d'affliger de nouveau nos cœurs, bien sensiblement.

A peine la pierre recouvrant le caveau où nous avons le bonheur de conserver les restes si chers de notre vénérée et tant aimée Mère Geneviève est-elle scellée, qu'il enlève à notre affection la première des postulantes de notre Carmel, Sr Marie-Eugénie Saint-Joseph de JÉSUS, âgée de 83 ans et de religion 52 ans.

Cette bien-aimée sœur, par un billet trouvé dans ses vœux, demande à n'avoir de circulaire que pour réclamer les suffrages de notre Saint Ordre ; nous nous conformons donc, ma Révérende Mère, au désir de cette Ame remplie de simplicité et d'innocence, vrai type ancien des premières filles de Notre Mère Sainte-Thérèse, et dont la mort comme la vie humble et cachée, nous laisse une grande paix et une douce assurance de son bonheur.

Excessivement craintive, elle avait toujours redouté les grandes frayeurs de la mort et elles lui ont été épargnées.

Mais il faut être si pur pour paraître devant Dieu que nous vous prions, ma Révérende Mère, de lui rendre au plus tôt les suffrages de notre Saint Ordre, par grâce une communion de votre Sainte Communauté, une journée de bonnes œuvres, l'indulgence des 6 pater et celles du Chemin de la Croix, vous priant, ma Révérende Mère, d'y ajouter les prières demandées par elle : le Languentibus, la prière pour les agonisants : O très miséricordieux Jésus... ,une amende honorable en expiation de ses négligences, un miserere en réparation de ses fautes, un Te Deum en action de grâces du bienfait de sa vocation, une invocation à la Sainte Famille, à sainte Eugénie, à sainte Thérèse, à saint Jean de la Croix, à saint Antoine de Padoue, à la bienheureuse Marie des Anges, à saint Stanislas Kostka et à saint Louis de Gonzague.

Elle vous en sera très reconnaissante, ainsi que nous, qui avons la grâce de nous dire au pied de la Croix,
Ma Révérende et très honorée Mère,
Votre très humble sœur et servante en N. S.
Sœur Marie de Gonzague
R. C. I.

Au moment où nous donnions à l'impression ces quelques lignes notre très honorée Mère Sous-Prieure rendait sa belle âme à Dieu ; veuillez, Ma Révérende Mère, lui faire rendre au plus tôt les suffrages de notre Saint Ordre et nous permettre de recommander notre pauvre petit Carmel si éprouvé aux prières et saints sacrifices de votre fervente Communauté. Plusieurs de nos sœurs donnent encore de sérieuses inquiétudes.

De notre Monastère du Sacré-Cœur de Jésus, et de l'Immaculée Conception des Carmélites de Lisieux, le 2 janvier 1892.

 

Retour à la page de Sr St Joseph de Jésus