Imprimer

LT 231 - A Mère Agnès de Jésus - 30 Mai 1897

30 mai 97

J.M.J.T.

N'ayez pas de peine, ma petite Mère chérie, que votre petite fille ait semblé vous cacher quelque chose, je dis semblé vous le savez bien, si elle a caché un petit coin de l'enveloppe, elle ne vous a jamais caché une seule ligne de la lettre, et qui donc la connaît mieux que vous, cette petite lettre que vous aimez tant ? Aux autres on peut bien montrer l'enveloppe de tous les côtés puisqu'elles ne peuvent voir que cela mais à vous !!!... Oh ! petite Mère, vous savez maintenant que c'est le Vendredi Saint que Jésus a commencé à déchirer un peu l'enveloppe de votre petite lettre, n'êtes-vous pas contente qu'Il s'apprête à la lire, cette lettre que vous écrivez depuis 24 ans ? Ah ! si vous saviez comme elle saura bien lui dire votre amour pendant toute l'Eternité.