Imprimer

LT 52 - A M. Martin - Mai-juin (?) 1888

Mai-juin (?) 1888

J.M.J.T.

Le facteur du petit Jésus est bien bon, je lui envoie toute ma tendresse et mes baisers. Je prendrai le vin qu'il me donne avec bonheur, pensant qu'il vient de la cave de l'Enfant Jésus.

Mon petit Père chéri, c'est toi qui est le facteur de Jésus, je le sais bien. Oh ! merci... que tu es bon pour moi !

Oui, je resterai toujours ta petite reine et je tâcherai de faire ta gloire en devenant une grande sainte.

Thérèse de l'Enfant Jésus, le Diamant brillant et la petite perle très fine t'embrassent bien.

On vient à l'instant de me montrer des oiseaux, oh ! mon petit Père chéri, que tu es donc bon. Il y a trois oiseaux, un pour le diamant, un pour la perle fine et un pour la petite reine à Papa, elle tâchera de faire son possible pour ressembler un peu à son Roi.