Imprimer

LT 98 - A Céline - 22 octobre 1889

J.M.J.T.
Jésus
Au Carmel 22 octobre 89

 
                Ma Céline chérie,
 
                Si tu savais la peine que j'ai quand je pense que j'ai laissé passer le 21 sans souhaiter la fête de ma Céline !... Céline aura-t-telle douté du coeur de sa Thérèse ?...
                Il y avait pourtant bien longtemps qu'elle pensait à cette fête chérie, mais la vie au Carmel est si érémitique que la pauvre petite solitaire ne sait jamais à quelle date elle se trouve... Céline, cet oubli m'a été au coeur, mais vois-tu, je pense que cette année Jésus a voulu que notre fête soit le même jour ; n'est-ce pas aujourd'hui l'octave de Ste Thérèse ? Oui Céline, Ste Thérèse est aussi ta patronne puisque tu es déjà sa fille chérie...
                Si tu savais comme je regarde la peine que j'ai aujourd'hui comme voulue de Jésus, car Il se plaît à semer ainsi de petites peines notre vie...
                Je t'envoie une belle image de la Ste Face que notre Mère chérie m'a donnée il y a quelque temps. Je trouve qu'elle convient si bien à Marie de la Ste Face que je ne puis la garder pour moi ; depuis longtemps déjà je pensais à la donner à ma Céline... à ma Céline à moi... que Marie de la Ste Face soit une autre Véronique qui essuie tout le sang et les larmes de Jésus, son unique bien aimé, qu'elle lui gagne des âmes, surtout les âmes qu'elle aime, qu'elle s'acharne à braver les soldats, c'est-à-dire le monde pour arriver jusqu'à Lui... ah ! qu'elle sera heureuse quand elle pourra un jour contempler dans la gloire le breuvage mystérieux dont elle aura désaltéré son Fiancé céleste, quand elle verra ses lèvres autrefois desséchées s'ouvrir pour lui dire l'unique et éternelle parole de l'Amour !... Le Merci qui n'aura pas de fin...
                A Bientôt petite Véronique chérie, demain sans doute le bien Aimé demandera un nouveau sacrifice, un nouveau soulagement à sa soif, mais qu'importe, mourons avec lui...
                Bonne fête Céline chérie...
                Ta pauvre petite Soeur.
 
Thérèse de l'Enfant Jésus de la Ste Face
nov.carm.ind.
 
                N'oublie pas de cueillir une petite fleur Céline, c'est mon coeur qui va te l'offrir...