Imprimer

Sr Marie du Sacré-Cœur à Sr Françoise-Thérèse - 14 Avril 1905

De Sœur Marie du Sacré-Cœur à Sr Françoise-Thérèse 14 Avril 1905

Vendredi 14 avril 1905

Ma petite sœur chérie,

Notre petite Marie s'est envolée ce matin à 10 h. au Ciel. Oh ! oui elle est au Ciel car si tu savais quelle belle mort elle a faite et combien nous avons de consolation dans notre douleur. Elle a eu sa connaissance jusqu'à la fin et jusqu'à la fin elle n'a cessé de faire des actes d'amour. C'était bien touchant je t'assure de voir une pauvre petite mourante qui avait de la peine à articuler les mots redire ces belles paroles : "Mourir d'amour! Je l'aime Jésus...
Il ne faut pas avoir peur de la souffrance, Il donne toujours la force...
Oh ! je voudrais mourir d'amour !
Mourir d'amour pour le bon Dieu !
Mon Jésus je vous aime !"

Ce fut sa dernière parole la même que notre Thérèse. Ah ! c'est elle qui était là et lui inspirait ces actes de pur amour qui devaient achever de purifier son âme pour l'emporter dans les Cieux.

Nous avions placé auprès de son lit la statue de la Ste Vierge de Thérèse elle la regardait et lui souriait : "C'est celle-là que j'aime nous dit-elle".... "Comme je me sens dans la paix !"

Enfin, ma petite sœur chérie, nous n'avons que des actions de grâces à rendre au bon Dieu au milieu de notre épreuve. Son agonie a été douce, paisible, elle n'a eu aucune crainte de la mort. Francis était là il est resté jusqu'à la fin, il pleurait avec nous, mais il était aussi bien édifié, il disait que cette mort ressemblait à celle de ma tante, que cela donnait envie de mourir...

Il est 2 heures, on vient de faire la levée du corps et de transporter notre ange à la grille du chœur où Jeanne, mon oncle et Francis sont venus la voir. Ils sanglotaient tous trois, cependant ils sont bien résignés, nous venons de voir mon oncle et Jeanne au parloir, cette visite leur a fait du bien, ils voient leur petite Marie rendue au port et cette pensée les aide à porter la croix de la séparation. Bientôt ma chérie nous y serons rendus tous ! Oh ! que cette vie est peu de chose et cependant qu'elle est précieuse puisqu'elle nous conduit à la vie éternelle !

C'est lundi à 10 h. l'inhumation. On peut dire que nous sommes plongées dans le deuil, nous avons 2 cercueils au chœur car Sr St Vincent de Paul (sœur du voile blanc) est morte elle aussi avant hier à 2 h1/2 du matin et c'est demain son inhumation.

Je te quitte ma petite sœur chérie, nous nous recommandons aux prières de ta bonne Mère et de toute la Communauté.

Notre chère petite Mère ne peut écrire en ce moment tu le comprends bien.

Je t'embrasse avec toute la tendresse de mon coeur

Ta petite sœur M. du S.Cœur

Si nous ne t'avons pas écrit plus tôt c'est parce que nous ne nous attendions pas à une fin si prompte, nous pensions qu'elle pouvait vivre encore une quinzaine de jours; et nous ne voulions pas t'attrister longtemps à l'avance