Imprimer

Sr Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse - 14 Avril 1910

Sœur Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse 14 Avril 1910

+ Jésus                                                                                                  14 Avril 1910 

Ma petite sœur chérie,

Nous t'enverrons tout ce que tu désires : circulaire, Pluie, Vie de Sr Elisabeth que Notre Mère est heureuse d'offrir à ta si bonne Mère.

Sr Geneviève avait si soigneusement ramassé les lettres que tu nous as copiées qu'elle ne pouvait les retrouver et croyait ne pas les avoir. Enfin, elle me les a données hier. Mais voilà que Mgr de Teil nous écrit que toutes les copies faites jusqu'ici ne serviront à rien, qu'il faut un papier spécial qu'il nous enverra. Aussitôt que nous l'aurons reçu Notre Mère t'en enverra à son tour et alors ta bien aimée Mère pourra faire copier de nouveau les lettres comme elle l'avait pensé.

J'ai passé aujourd'hui ma journée à réviser le manuscrit de notre petite sainte qui était loin de s'attendre qu'il serait lu un jour par la Sacré Congrégation des rites. Et sur le conseil de Mgr de Teil nous avons barré certains passages de sa vie d'enfant que nous ne copierons pas, car voici le passage de la lettre de Mgr de Teil :

"Pour tranquilliser votre conscience au point de vue de la recherche des écrits vous pouvez considérer comme inexistants les passages déjà barrés que vous attesterez être des passages puérils traitant par exemple de jeux d'enfant, de choses semblables qui ne peuvent vraiment être qualifiés "lettres" dans le sens élevé du mot, mais qu'à vos yeux ces autographes sont de vraies reliques et que vous avez préféré détruire en les effaçant les passages en question, plutôt que de brûler cette petite relique ; que la chose a été faite avant que l'autorité ecclésiastique n'ait réclamé les écrits".

Je ne vais donc pas, chère petite sœur, t'envoyer les lettres que nous avons retrouvées puisqu'il faut comme je te l'ai dit qu'elles soient copiées sur un papier, à part. En les relisant j'ai trouvé un mot à corriger, sur la lettre du 20 août 1894 à la 5° ligne elle dit "depuis que notre Père chéri est remonté vers le Ciel" il faudrait gratter sur l'autographe les deux premières lettres afin qu'on lise monté vers le Ciel au lieu de remonté. Tu vois que c'est bien simple, tu pourras faire cela sans déranger ta bonne Mère, mais il faut que ce soit fait avant dimanche parce qu'alors la lettre de Mgr aura paru officiellement.

Mgr de Teil nous dit encore :

- "Vous devrez déclarer conformes aux originaux chaque pièce et mettre votre sceau avec votre signature".

Adieu petite sœur chérie, je te reste toujours unie dans le Coeur de Jésus. C'est aujourd'hui l'anniversaire de la mort de Marie de l'Eucharistie. Bientôt ce sera notre tour de goûter les joies de la Patrie. En attendant travaillons avec ardeur à devenir des saintes et le bon Dieu nous canonisera au ciel car sur la terre cela donne trop de mal.

Ta sœur qui te chérit

Sr M. du S.Cœur

r.c.ind.

Respect affectueux à ta si bonne Mère.

La vie de Sr Elisabeth est épuisée pour le moment, la seconde édition paraîtra dans un mois, c'est vers ce temps qu'elle vous sera envoyée. Il faudra envoyer à l'évêché la poésie si elle est de Thérèse, la copie et l'autographe ; de même pour les lettres, la copie et l’autographe seulement ce dernier ne va pas à Rome il suffit que Mgr atteste que les copies sont conformes à l'original, et y mettre son sceau.

Non, nous n'aurions certainement pas réussi avec le pauvre P.Prévost, mais comme le bon Dieu n'a pas voulu que la cause fasse naufrage il n'a pas permis qu'il soit postulateur et pourtant c'est un bon saint.