Imprimer

Sr Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse - 27 Janvier 1914

Sœur Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse    27 Janvier 1914                                

Jésus +                                                                                          27 Janvier 1914                                                                    

Petite sœur chérie,

Bonne et sainte fête ! Que Jésus te comble de grâces de plus en plus. Je sais bien que c'est cela qu'il fait, car II t'aime plus que nous ne pouvons le comprendre et le désirer. Aussi le ciel qu'il prépare à notre petite Léonie sera beau, bien beau. Et du reste chacune nous partagerons ensemble nos joies.

En attendant il faut pérégriner sur la terre et justement là où rien ne nous sourit. Crois-tu petite sœur, que je ne serais pas heureuse moi aussi de te revoir. Mais non. Si tu dois sortir de nouveau, ce sera Bayeux et non Lisieux ! Consolons nous parce que bientôt ce ne sera plus ni Bayeux ni Lisieux mais le beau Ciel où la réunion sera éternelle.

C'est pourquoi laissons passer tout ce qui passe sans nous affliger, les joies qui finissent ne sont pas de vraies joies si elles nous échappent n'en soyons pas tristes, mais offrons à Jésus nos sacrifices qui se transformeront en joies éternelles.

Il ne faut pas te faire de peine, chère petite sœur, parce que nous n'avons pas de feu parce que tu serais dans l'erreur. Au chauffoir, c'est-à-dire à la salle de récréation nous avons fait du feu par ces grands froids. Et même au chœur où nous restons le matin 3 heures de suite (oraison, office, messe) (notre aumônier ne pouvant dire la messe)nos supérieurs nous ont obligées à le chauffer, comme il est marqué dans nos règlements.

Tu vois que nous ne sommes pas malheureuses ; loin de là. Il nous est même défendu d'avoir froid aux pieds ; celles qui y sont sujettes ont une chaufferette. Les santés sont si peu robustes qu'il faut prendre maintenant de grandes précautions contre le froid.

Notre bonne Mère Sous Prieure s'en va à grand pas. Quelle perte nous ferons ! C'est une âme d'élite et une sainte. Ah ! Chère petits sœur, quand serons-nous toutes rendues au port. Car c'est triste ces séparations continuelles... Pauvre vie !

Adieu petite sœur chérie, je ferai pour toi la Ste Communion et au fond de l’Afrique un saint missionnaire dira la messe pour toi, Il nous l'a promis à chacune de nos fêtes. Prie aussi pour lui.

                                                       Ta petite sœur qui t'aime tendrement

                                                                           Sr Marie du Sacré Coeur

                                                                                         

J'espère que le pâtissier n'oubliera pas de vous apporter 50 éclairs café et chocolat et 50 grosses allumettes, tu verras bien si ce sont des grosses de 0,10 cent. car il pourrait bien nous attraper et vous en donner des petites à 1 sou, il faudrait me le dire. De même si on préfère avoir les éclairs tous de la même sorte tu me le diras.


De la main de Mère Agnès

 Bonne fête petite sœur et petite fille si aimée. Petite maman n'a le temps aujourd'hui que de te sauter au cou.

Elle espère que tu as reçu sa lettre et ses petites images en remerciement de tes vœux de fête.

J'ai écrit aussi à ta bonne Mère Supérieure.

Je ferai la Ste Communion pour toi le jour de ta fête.

                                                                                          Sr Agnès de Jésus