Imprimer

Sr Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse - 1er Novembre 1916

 

Sœur Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse    

+ Jésus                                                                                           1er Novembre 1916

Ma petite sœur chérie,

Tu vois que je suis fidèle à ne pas retarder d’un seul jour quand le mois est écoulé, je pense que tu es contente de moi.

Ta bonne Mère a joint un mot à ta dernière lettre pour nous dire que tu partais en retraite, j'espère que Jésus t'a comblée de ses grâces, nous le lui avons demandé de tout coeur et comment ne nous aurait-il pas exaucées ? Lui que ne désire que déverser ses trésors dans nos cœurs. Cette pensée bien souvent me frappe profondément. On peut tout demander au bon Dieu, tout ce que l'on désire et même plus que tout ce que l'on peut désirer. Il épie nos désirs et nos demandes, étant infiniment bon et infiniment riche, il ne s’appauvrit pas en nous donnant puisqu'il est la source intarissable de tous les biens, et comme il est notre Père, l’inclination de son coeur est de nous combler sans cesse comme ses enfants chéris. Demandons-Lui d'être saintes autant qu’Il le désire et il le fera. Demandons-Lui de l'aimer autant qu'il désire être aimé de nous, et il le fera. Peu importe que nous ne sentions rien vibrer dans notre coeur, notre bonne volonté lui suffit et au Ciel nous verrons que notre prière a été complètement exaucée. Nous n'en reviendrons pas d'être si saintes, d’être si riches en amour. Ah ! c'est que notre Dieu infiniment bon aura déversé sur nous ses miséricordes en vertu des mérites de Jésus notre Epoux. Que nous sommes heureuses, petite sœur chérie, il y a des moments où mon coeur déborde de reconnaissance en pensant à toutes ces choses, et j'aime à te faire part de mes petites pensées, sachant bien qu'elles trouveront un écho dans ton coeur.

Tu demandes si le Tribunal doit aller à l'Abbaye et voir aussi Jeanne en Février. Oui, car ces Messieurs n'ont pas eu le temps de finir les témoins, Sr Marie de la Trinité ayant pris presque toute la semaine pour sa déposition. Tu sais qu'elle était la novice de Thérèse et elle avait beaucoup de choses à dire. Ils comptaient bien prendre tous les témoins dans une semaine, mais lorsque Mr Quirié et Mr Duboscq ont vu les trésors qu'elle leur apportait, ils ont préféré lui donner tout leur temps, Mr Duboscq est si dévoué à la Cause de notre petite Sainte. Je te confie en secret que les bonnes religieuses de la Providence chez lesquelles ils prennent leurs repas, les ont entendus dire un jour pendant le dîner: Après les dépositions de ses sœurs, c'est certainement celle de Sr Marie de la Trinité qui est la plus belle et la plus riche. Tu comprends que Mr Duboscq n'allait pas perdre une si belle occasion de prouver à Rome qu'il n'y avait pas que ses sœurs à donner des preuves irréfutables de l'héroïcité des vertus. Et justement parce qu'elle n'était pas sa sœur, son témoignage avait une très grande valeur.

Pour les lettres envoyées au Pape voici ce qu'écrit à Notre Mère le Capitaine Mestre: «Le Pape a été fort touché de ces demandes et voudrait que cela se généralise dans l'armée française. Sans doute cela ne modifiera pas la procédure de canonisation, mais le grand nombre de ces suppliques militaires serait une chose curieuse et impressionnerait fort. "

Je ne me rappelle pas assez l'allocution de Mgr à l'Ordination pour t'en citer quelque chose, je sais qu'il a parlé de notre petite Sainte avec une émotion marquée, mais c'est tout. En vieillissant, je perds la mémoire. Ce jeune prêtre a été guéri d'une fièvre grave par une neuvaine à Th. il était désespéré.

Je ne t'ai pas dit que notre bon Pierre voudrait devenir prêtre. Depuis l’âge de 18 ans il a ce désir irréalisable pour lui car jusqu'ici il n'avait trouvé personne pour lui aider. Mais voilà que le 30 Septembre il s'adresse à notre petite sainte, la conjurant de parler pour lui et d'intercéder en sa faveur, car il n'osait pas parler à Notre Mère.

Le lendemain, ayant une commission à lui faire pour son travail, je le demande au parloir et en même temps je me sens pressée de lui parler de l'ordination et de lui faire dire ce qu'il en pensait, car je savais depuis longtemps ses désirs. Ce bon Pierre hésite, puis il me confie tout. En sortant du parloir je raconte à Notre Mère ce que je viens d'entendre, elle fait demander Pierre, lui promet de l'aider de tout son pouvoir et l'engage à commencer dès maintenant ses études, car il ne sait rien ce pauvre Pierre et ce sera un miracle s'il arrive au sacerdoce. Mais le bon Dieu a déjà fait plus d'un miracle pour lui, il est si humble. Déjà un prêtre dévoué, (le chapelain de la Miséricorde) lui donne des leçons, et tous ses moments libres, il les emploie à étudier

Quelle lettre interminable il est temps que je te quitte petite sœur chérie. Je t'écris seule aujourd’hui Sr Geneviève travaille sans relâche pour notre petite Thérèse, elle retouche des dessins de Jouvenot, répare les dessins de Thérèse et son père, Thérèse et sa Mère, qui se piquent pas l'humidité, etc. , etc... Tout s'altère ici-bas, tout passe. Aussi faut-il faire toutes nos actions dans le seul but de plaire à Jésus, il n'y a que cela qui reste car c'est gravé à jamais dans son Coeur divin où tout demeure, où rien ne s'efface.

Notre Mère est aussi bien occupée, il n'y a que moi bonne à planter des choux et à semer de la salade qui ait le temps de t'écrire ce journal. Ce qui n'empêche pas tes deux autres petites sœurs de penser à toi et de t'aimer tendrement, car cela ne prend pas de temps.

Adieu ma petite sœur chérie, aujourd'hui c'est la fête de tous les nôtres qui sont là-haut et qui nous aident à combattre pour que nous gagnions à notre tour le port heureux de la vraie Patrie.

                                                                                           Ta seconde petite Maman

                                                                                                Sr Marie du Sacré Coeur

                                                                                                                 r. c. ind.