Imprimer

Sr Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse - 20 Juin 1917

Sœur Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse    

+ Jésus                                                                                Mercredi [20 Juin 1917]

Ma petite sœur chérie,

Il paraîit que tu te fais de la peine que ta lettre soit perdue. Que veux-tu? Cela arrive bien souvent maintenant; beaucoup de personnes réclament une réponse lorsque nous n'avons pas reçu leurs lettres. Nous nous sommes plaintes à la poste au Receveur qui est très bien, mais il dit qu'il n'y a rien à faire en ce temps de guerre où le service n'est pas toujours fait par des gens honnêtes.

Sr Geneviève voudrait que tu lui redises ton appréciation sur ce qu'elle t'a envoyé et peut-être aussi le soldat dont la lettre est perdue pourrait-il redire à sa tante ce qu'il lui a écrit. En tout cas c'est un petit détail car nous ne savons pas si son rêve est une prophétie. Il faudrait pour cela en voir la réalisation. Je n'ai pas en cela une confiance absolue.

Sr M. de la Trinité a copié le passage d'une lettre de Mgr de Teilqui va t'intéresser. Nous ne pouvons pas encore t'envoyer un imprimé de cette neuvaine qui est en italien puisqu'elle a été composée par les Carmélites de Bologne (Italie) Notre Mère l'a fait traduire en français et aussitôt que nous en aurons des exemplaires tu en recevras. Le Pape aime bien notre petite Thérèse et je crois que lorsque le procès sera porté à Rome les affaires iront plus vite qu'on ne le pense. Mr. Dubosq a écrit qu'il viendrait au mois d'Août pour le procès des miracles. Enfin à la fin de cette année nous espérons bien que tout sera terminé et porté au R. P. Rodrigue. Deo gratias !! Tout cela est uniquement pour la gloire du bon Dieu, car que de travaux et de soucis de toute nature !

Adieu petite sœur chérie, je t'embrasse pour nous trois avec toute la tendresse de mon coeur.

Ton aînée Sr M. du S.C.

Notre Mère sort de la retraite aujourd'hui. Sr M. de la Trinité a copié le Chapitre qu’elle vient de nous faire. Quelle sainte que notre Mère chérie.