Imprimer

Sr Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse - 30 avril 1923

  Sœur Marie du Sacré Cœur à Sr Françoise Thérèse                                          

+ Jésus                                                                                                  30 Avril 1923

 

Chère petite sœur,

Hier la chapelle était pleine, plus que pleine car, ceux qui ne pouvaient entrer restaient dans la cour autour de la statue de Thérèse aux roses du R.P.M. Bernard chantant des cantiques. Comme tu le sais, c'est M. Castel qui a dit la Messe avec une piété remarquable et touchante. Quand je l'ai entendu réciter l'oraison de la Bienheureuse Thérèse, je n'ai pu retenir mes larmes. Mais avant la messe à l'heure même où l'on proclamait à Rome le Décret de béatification, le Te deum a été entonné. Après le Te Deum ou plutôt en même temps le rideau qui cachait le groupe du fond de la Chapelle s'est retiré, de même celui de la chapelle de la châsse et les lustres et les lumières ont brillé partout. C'était émotionnant pour nous surtout qui faisions le rapprochement de sa vie cachée et si pleine d'humilité avec cette gloire dont le bon Dieu l'entoure aujourd'hui.

Le prêtre et tout le clergé sont alors descendus dans la nef jusqu'à la Chapelle de la Châsse pour encenser les reliques de la nouvelle Bienheureuse. Tout le peuple se tournait avide de ce côté, mais impossible de se déranger car un service d'ordre était établi et tout n'est passé avec un calme parfait.

Le soir après le salut Mr l'Abbé Castel accompagné de deux acolytes a fait vénérer les reliques à la grille de communion, ce qui a duré trois quarts d'heure car on venait de la rue tout le monde n'ayant pu pénétrer dans la cour.

Malheureusement il a pas mal plu hier et notre pauvre chapelle qui était si brillante de propreté n'est qu'une boue mais ce sera facile à nettoyer.

Il parait que beaucoup de personnes pleuraient, même des hommes en revenant de voir la châsse. Ce n'est pas étonnant. C'est absolument céleste et je suis bien sûre qu'il y aura plus d'une conversion dans notre humble chapelle par le moyen de cet ange qui parle au coeur de la miséricorde du bon Dieu. Pendant que l'on vénérait les reliques l'orgue chantait des cantiques populaires de la Bse auxquels la foule mêlait sa voix, puisque ce sont des airs connus.

Mr de Bercegol nous a envoyé hier cette dépêche

Gloire à la Bse Thérèse !
Cérémonie inoubliable
80 prélats - 50.000 assistants
Illuminations splendides. Chaleureuses félicitations

Adieu ma petite sœur chérie, toutes trois t'embrassons tendrement

Ton aînée

Sr M. du S. Coeur

r.c.i.