Imprimer

De sœur Marie du Sacré-Cœur à Céline - 27 avril 1888

De sœur Marie du Sacré-Cœur à Céline. 27 avril 1888

 

Ma Céline chérie,

ma petite fille bien aimée, que le bon Dieu continue à te combler de ses grâces les plus privilégiées. Je crois que cette année Il n'est pas resté en retard de ce côté-là... Partagée comme moi et plus jeune que moi... Comprends-tu ?... Dans tous ses trésors Jésus n'en pouvait choisir de meilleur. Maintenant tu n'as plus rien à désirer que de devenir sainte. C'est là ton ouvrage et le mien et celui [v°] aussi de ta chère compagne à la chambre bleue (Léonie) Ah ! mes chères petites sœurs c'est bien là tout ce qu'on a à faire en ce monde ! Que Jésus bénisse la dix-neuvième année de mon petit Célin chéri (Céline a dix-neuf ans ce 28 avril) comme Il a déjà béni toutes les années qui ont précédé.

A ma petite fille les premiers myosotis du Carmel.

M. du S.C.

[tv] Remercie notre bon petit Père de ce qu'il a apporté cette après-midi et dis-lui que sa reine et son diamant et sa perle fine l'aiment de tout leur cœur et plus encore (Thérèse, Marie, Pauline).

Retour à la liste des correspondants