Imprimer

De Marie à sa sœur Pauline. (Fragment.) - 4 (?) juillet 1881

De Marie à sa sœur Pauline. (Fragment.)
4 (?) juillet 1881


C'était hier la fête de Ste Domitia, la messe était de très bonne heure, il a fallu que Céline soit arrivée
à l'Abbaye pour 6 heures et demie. Tu comprends si j'ai eu du mal à habiller mes deux filles pour cette
heure-là. La fête était charmante, il y avait du monde plein la chapelle comme l'année dernière.
Thérèse m'a bien recommandé de lui laisser de la place, aussi je te quitte; elle a beaucoup de choses à
te dire, parait-il, je suppose qu'elle va te faire une longue confession.