Imprimer

De Mme Guérin à Céline - 2 mars (?) 1889. Fragments.

De Mme Guérin à Céline. 2 mars (?) 1889. Fragments.

 

Ma Chère petite Céline.

(....) tu verras demain lundi matin M. Maudelonde qui ira chez toi à l'arrivée du train 9 heures un quart. Il se rendra directement à Saint Vincent de Paul pour te porter de nos nouvelles. J'ai préféré vous l'écrire afin que vous soyez chez vous, car il ne pourrait (...) peut-être nous retrouverons-nous tous ensemble. Remercions bien Dieu de cet espoir qu'Il nous donne et attendons patiemment. (...)

Adieu donc, mes bonnes petites et chères filles, je vous embrasse de tout mon coeur; et je vous envoie les amitiés de tous les miens.

Votre tante toute dévouée

C. Guérin

Retour à la liste des correspondants