Imprimer

De Mme Martin à Mme Guérin CF 58 - 17 août 1870.

 

Lettre de Mme Martin à Mme Guérin CF 58

17 août 1870.

Ma chère Sœur,

Ma petite Marie‑Mélanie-Thérèse est née, hier mardi, à onze heures du soir; elle est bien vivante, bien gentille, mais pas grosse, elle ne pèse que quatre livres deux cents. J'hésite à la mettre en nourrice. Je ne sais pas encore au juste à quoi je vais me décider.

Je n'ai été qu'une bonne heure malade. J'attends de vos nouvelles avec impatience. Je voudrais bien que ce moment fût passé pour vous.

Adieu, à bientôt une plus longue lettre. Je vous embrasse de tout mon cœur, ainsi que mon frère et la petite Jeanne.

Votre soeur affectionnée.

Retour à la liste des correspondants