Imprimer

De Mme Martin à Mme Guérin CF 82 - 29 septembre 1872.

 

Lettre de Mme Martin CF 82

A Mme Guérin

29 septembre 1872.

Nous voilà sur la fin des vacances, il est temps que Marie vous envoie la lettre qu'elle vous a promise. La rentrée devait être le 2 octobre, mais j'ai reçu un mot de ma sœur qui me la dit remise au 9 à cause des réparations qui ne sont pas terminées au Pensionnat; vous pensez bien que cela n'a pas fait pleurer les enfants.

Vous me demandez si nous avons fait de belles prome­nades pendant les vacances ? Nous avons été à la Butte de Chaumont, où je me suis passablement ennuyée. A vrai dire, je ne me plais guère qu'assise à ma fenêtre, à assembler mon Point d'Alençon.

Nous n'avons pas été chez Mme L., elle devait venir nous chercher, mais, Dieu merci, elle a oublié sa promesse et je vous assure que j'en étais bien satisfaite; je n'avais nulle envie d'aller perdre mon temps chez elle, j'ai autre chose à faire pour le moment.

Je prie mon frère de ne pas oublier, lui, les deux kilos de bonbons fins qu'il me faut pour le Baptême de « la petite Thérèse. » Il m'enverra, par la même occasion, 50 livres de chocolat et du tapioca en petite quantité. Qu'il mette tout cela dans un mannequin; je le lui retournerai avec une oie dedans, quand ce sera le temps.

Je pense déjà à la fin de l'année, à cause de l'enfant qui viendra pour mes étrennes. Comment l'élèverai‑je ? J'en ai des cauchemars toutes les nuits. Enfin, il faut espérer que je m'en tirerai mieux que je ne le croie et que je n'aurai pas la douleur de le perdre.

Retour à la liste des correspondants