Imprimer

De sœur Marie de l'Eucharistie à Mr. Guérin ? 28 juillet 1897.

 

28 Juillet 1897

La petite Reine aurait bien voulu répondre à la belle lettre que tu lui as envoyée tellement elle y a été sensible, mais nous le lui défendons parce que ces jours-ci elle est un peu plus fati­guée et très oppressée. L'état de sa santé est toujours le même, la maladie suit son cours, elle a encore craché deux fois le sang hier, ce qui la fatigue et l'abat beaucoup, mais elle sait bien nous dire encore de temps en temps le mot pour rire. - Quand Mr. de Cornière dit qu'elle ne peut pas aller bien des mois comme cela, elle ne peut s'empêcher de sourire et a bien du mal à cacher son contentement, elle se pince les lèvres, on voit sa figure s'illu­miner de bonheur.

Retour à la liste des correspondants