Imprimer

De Marie Martin à M. et Mme Guérin - 11 décembre 1870.

De Marie Martin à M. et Mme Guérin. 11 décembre 1870.

                                                                                             Le 11 Décembre 1870.

Mon cher Oncle et ma chère Tante,

Je suis bien contente de voir arriver le 1er de l'an pour vous écrire. Je vous souhaite une bonne et heureuse année ainsi qu'à Jeanne. J'espère bien que notre nouvelle petite cousine (Marie Guérin, née le 22 aout) se porte bien. Mais J'ai une bien triste nouvelle à vous apprendre c'est que ma petite sœur Thérèse que j’aime tant est morte (Mélanie-Thérèse, le 8 octobre 1870), j’ai eu bien de la peine quand on m'a annoncé cette nouvelle, j’ai bien pleuré et aussitôt j’ai écrit une lettre à maman   pour la consoler.

J'ai communié le jour de l'Immaculée Conception et j'ai bien prié le bon Dieu pour vous, j'espère communier à Noël si je suis bien sage. Cette année ma conduite n'est pas si bonne que les autres années, mais maintenant que j'ai reçu Notre-Seigneur j'irai très bien.

Je suis bien heureuse de m'en aller à Alençon au premier de l'an pour voir mes bons parents et mes petites sœurs car il y a bientôt trois mois que je ne les ai vus. Maman m'a dit que puisque les chemins de fer étaient arrêtés nous nous en irions en voiture. J'attends avec grande impatience cet heureux jour. Mon cher oncle et ma chère Tante, je pense souvent à vous et à Jeanne, j'ai raconté à mes compagnes comme elle était gentille et surtout comme elle chantait bien : mourir pour la patrie. Il me semble encore être à Lisieux et à Trouville où nous avons eu tant de plaisir. Mon bon Oncle maman m'a dit que vous ne partiez pas à la guerre, j’en suis bien contente je prie bien le bon Dieu pour que papa ne parte pas.

Au revoir mon cher Oncle et ma chère Tante je vous embrasse de tout mon cœur avec Jeanne et Marie que j'aime tant, je vous prie de souhaiter le bonjour pour moi à Madame Fournet et à toute la famille, et aux bonnes que nous connaissons.

Votre respectueuse et affectionnée petite nièce.

          Marie Martin.

Retour à la liste des correspondants