Imprimer

De Marie Martin à M. et Mme Guérin - 30 décembre 1868.

De Marie Martin à M. et Mme Guérin. 30 décembre 1868.

 

Mon cher Oncle et ma chère Tante,

Je suis bien contente de pouvoir vous écrire et vous faire une petite lettre bien gentille en vous disant que je suis bien habituée à la Visitation, et que je tâcherai d'être bien sage pour vous faire plaisir car je vous aime bien.

Je suis bien joyeuse d'être au premier jour de l'an sachant que vous serez [1v°] bien contente d'avoir une petite fille, qui veut se convertir de ses défauts et devenir bien sage pour être enfant de Jésus à la Purification et pour faire plaisir à sa petite Mère et à son petit Père. Cher Oncle et cher Tante je vous souhaite bien une bonne année ainsi qu'à la petite Jeanne que j'aime de tout mon cœur et que je n'ai pas vue mais je crois qu'elle est bien gentille bien mignonne et qu'elle vous aime bien. Mon cher Oncle et ma chère Tante, je vous assure que je suis bien heureuse d'être au premier jour de l'an pour aller voir mes chers parents ils seront si contents de nous revoir. Je vais tâcher de bien apprendre à écrire afin de pouvoir vous faire souvent de petites lettres quoiqu’ elles ne soient pas longues je sais que cela vous fera bien plaisir ainsi qu'à ma Tante. Mon cher Oncle et ma chère Tante je me porte bien et je joue bien aux récréations ainsi que Pauline nous nous aimons bien toutes les deux et voudrions bien vous voir.

Mon cher Oncle et ma chère Tante, je vous embrasse bien de tout mon cœur et la petite Jeanne. Pauline vous embrasse bien de tout son cœur.

Votre petite fille affectionnée

          Marie Martin

La Visitation Sainte Marie 30 Décembre 1868. 

Retour à la liste des correspondants