Imprimer

Jésus est mon unique amour

Thérèse a gravé sur le cadrage gauche de la porte de sa dernière cellule ce texte est très difficile à lire. Son inspiration provient sans doute du passage du chapitre 6 du Deutéronome, souvent lu au Bréviaire:

5 Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de tout ton être, de toute ta force.  6 Les paroles des commandements que je te donne aujourd'hui seront présentes à ton coeur; 7 tu les répéteras à tes fils; tu les leur diras quand tu resteras chez toi et quand tu marcheras sur la route, quand tu seras couché et quand tu seras debout;  8 tu en feras un signe attaché à ta main, une marque placée entre tes yeux;   9 tu les inscriras sur les montants de porte de ta maison.  (TOB)

C'est exactement ce qu'elle a fait: elle l'a inscrit sur le montant de la porte de sa cellule. Thérèse est arrrivée dans cette 3e et dernière cellule en août 1894.

Jésus est mon unique

 

Jésus est mon unique amour


Retour à l'accueil des Écrits divers de Thérèse