Imprimer

Du P. Pichon à Céline - 24 janvier 1888 Fragment

Du P. Pichon à Céline. 24 janvier 1888 Fragment

 

Paris, 24 janvier 88

Ce qui m'a le plus touché ai-je besoin de le dire, c'estl'entrevue délicate, l'assaut critique dans lequel le divin Maître vous a visiblement soutenue.

Retour à la liste des correspondants